Loading...

Follow Boys - Gay Dating and Chat on Feedspot

Continue with Google
Continue with Facebook
or

Valid

Malgré de multiples polémiques (Scarlett Johansson renonce à incarner un personnage trans dans Rub & Tug, Jack Whitewall jouera un personnage gay dans le Jungle Cruise de Disney), 2018 aura été une grande année pour le cinéma LGBT.

Explicitement ou implicitement queer, les films qui suivent sont autant de preuves que la diversité sexuelle des personnages peut être synonyme de succès commercial. A moins qu’il ne soit encore et toujours question de personnages gays — et blancs ?

Des films importants

Sans surprise, Call Me By Your Name est le film queer qui aura le plus marqué les esprits cette année. Portée par Timothée Chalamet et Armie Hammer, adapté pour le grand écran par Luca Guadagnino, cette histoire d’amour et d’éveil sexuel était le Moonlight de 2018. Pour rappel, le film est reparti de la dernière cérémonie des Oscars avec le prix du meilleur scénario adapté pour James Ivory.

De son côté, Love, Simon aura marqué les esprits et les livres d’histoire en étant le premier teen movie d’un grand studio américain centré sur un personnage homosexuel. Sa bande originale nous a autant enthousiasmé que l’interprétation tout en finesse de l’acteur principal, Nick Robinson.

Mario de Marcel Gisler était peut-être le film LGBT le plus important de cette année. En mettant en scène une histoire d’amour gay entre deux joueurs de football professionnel, le réalisateur suisse a réussi son pari : nous émouvoir. A l’instar du Bohemian Rhapsody de Bryan Singer. Malgré des perturbations survenues sur le tournage entre le réalisateur et l’acteur phare de ce biopic du groupe Queen, Rami Malek s’y donne corps et âme. Une nomination aux Oscars semble de plus en plus évidente !

L’influence des sélections cannoises

En dépit d’une édition 2018 encore marquée par « l’affaire Netflix », le festival de Cannes a su ravir ses fidèles par la diversité des histoires racontées au travers de ses multiples sélections. En sélection officielle, Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré aurait pu faire des ravages s’il n’avait pas été présenté un an seulement après l’implacable 120 battements par minute. Côté séances de minuit, c’est Whitney de Kevin MacDonald qui aura ravi la critique. Cet excellent biopic nous aura permis de découvrir la face cachée de la plus grande diva du 20e siècle, une femme agressée sexuellement dans sa jeunesse et qui a passé toute sa vie d’adulte à cacher son penchant pour les femmes…

Mais c’est sans doute de Girl de Lukas Dont que l’on se souviendra le plus longtemps. Lauréat de la Caméra d’or, du Prix FIPRESCI et de la Queen Palm, ce drame belgo-hollandais raconte l’histoire d’une adolescente et danseuse classique de de 15 ans née malgré elle dans un corps de garçon. Plus prévisible, Rafiki de Wanuri Kahiu aura eu le mérite de mettre en lumière l’hypocrisie teintée d’homophobie des autorités kenyanes.

De son côté, la Quinzaine des réalisateurs n’a pas démérité. Gaspar Noé était de retour avec Climax. Lauréat de l’Art Cinema Award, son nouveau bébé raconte comment une soirée entre vogueurs tourne au massacre à l’overdose. Bourré de personnages queer, Climax aura surpris, choqué, ravi, impressionné la Croisette. Au choix. Enfin, impossible de ne pas mentionner le drame romantique de Arantxa Echevarria, Carmen et Lola. Cette histoire d’amour entre deux gitanes était un must-see.

Si le psychédélique Diamantino nous a fait mourir de rire, force est de reconnaître que Sauvagede Camille Vidal-Naquet nous aura mis dans tous nos états. Son interprétation pleine de vigueur et d’honnêteté le place déjà parmi les meilleurs de sa génération. C’est peu dire !

Netflix, héros de la contre-programmation

N’en déplaise à certains producteurs et distributeurs, le géant du streaming est aujourd’hui un acteur majeur dans la diffusion de films LGBT. Netflix s’est ainsi démarqué ce printemps en proposant à ses abonnés Les Bums de plage et Alex Strangelove. Le premier, réalisé par Eliza Hittman et récompensé à Sundance 2017, s’intéresse à un adolescent de Brooklyn (Harris Dickinson) qui tente de compartimenter son temps entre ses amis paumés, sa petite amie suspicieuse et les hommes qu’il rencontre via Internet et avec lesquels il aime avoir des rapports sexuels.

Le second, beaucoup plus léger, s’est retrouvé sur le service de streaming quelques semaines avant la sortie de Love, Simon et raconte une histoire similaire. Persuadé qu’il va finir sa vie avec une femme, Alex se met à questionner sa sexualité après avoir rencontré Elliot, un jeune homme ouvertement homosexuel.

Les grands oubliés

Par chance, cette année, seuls trois films pourtant fort intéressants n’ont pas su trouver leur public. Il y a d’abord eu Désobéissance de Sebastian Lelio et qui raconte les péripéties d’une jeune femme juive-orthodoxe qui avoue à sa meilleure amie la nature de ses sentiments à son égard. Puis vient Come As You Are de Desiree Akhavan. Bien que porté par Chloë Grace Moretz, Sasha Lane et Forrest Goodluck, le drame américain centré sur un établissement spécialisé dans les thérapies de conversion n’a fait qu’accentuer l’attente mondiale autour de Boy Erased, le nouveau film de Joel Edgerton avec Lucas Hedges, Nicole Kidman, Russell Crowe, Xavier Dolan et Troye Sivan au casting.

Enfin, nous refermons cette liste quasi exhaustive des films LGBT qui ont fait 2018 avec The Happy Prince de Rupert Everett. Le biopic qui présente les dernières heures de l’écrivain Oscar Wilde (incarné Rupert Everett) est passé complètement inaperçu mais pourrait se rattraper lors des prochaines grandes cérémonies de remises de prix.


Cet article Rétro 2018: des films LGBT plus ou moins marquants est apparu en premier sur Sturb - Gay App.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Ce fut une année sans précédent pour la représentation des LGBTQ à la télévision. Il y avait tellement de personnages et d’intrigues queer que la tâche de choisir le meilleur est un processus difficile.

Ci-dessous, voir une liste des séries qui ont placé les personnages queer au centre de la scène.

Pose
La série révolutionnaire de FX, se concentre sur la culture du bal dans les années 1980 à New York. Pose a non seulement des personnages transgenres et queers de couleur, mais aussi ce sont elles les stars. Un vrai record. L’émission, co-créée par Ryan Murphy, Brad Falchuk et Steven Reigns, ne craint pas de montrer les difficultés et les joies de cette communauté marginalisée, notamment avec le VIH, le commerce du sexe et la transphobie. Billy Porter a reçu une nomination bien méritée aux Emmy pour sa performance dans le rôle de Pray Tell.

Pose (FX) Trailer HD - Evan Peters, Kate Mara series - YouTube

The Bold Type
Dans la première saison, The Bold Type de Freeform , la série racontait l’histoire des meilleures amies, Kat (Aisha Dee), Sutton (Meghann Fahy) et Jane (Katie Stevens), au travers de leurs carrières, leurs amours, autour d’un magazine féminin.

Au cours de cette première saison, Kat est devenue bisexuelle en tombant amoureuse d’Adena, une photographe musulmane (la première à la télévision) interprétée par Nikohl Boosheri.

Lorsque Kat et Adena sont revenues pour la saison deux, elles formaient un couple à part entière, mais la vérité s’est vite révélée que Kat n’avait pas encore couché avec Adena, un point délicat dans leur relation. Avec humour et sensibilité, une conversation franche et réfléchie sur les rapports sexuels entre femmes s’en est suivie.. une discussion qui, à la télévision ou au cinéma, avait rarement, voire jamais, été abordée pour les femmes lesbiennes.

«Quand j’ai lu le script, je ne pense même pas avoir compris l’importance de tenir une conversation de ce genre», a déclaré Boosheri à The Advocate . «Je pense que pour moi, c’était même choquant, vous savez, notre propre conditionnement. Je me sentais un peu effrayée ou timide pour avoir vette conversation parce que, même en tant que femmes, même dans des relations hétérosexuelles, vous ne voyez pas souvent les femmes être aussi ouvertes et parler de leur sexualité de cette manière « 

La série met également en vedette Stephen Conrad Moore, un homme de couleur attiré par Oliver, le charmant responsable du service de la mode du magazine, devenu le mentor de Sutton. .

Kat & Adena | Unbreakable - YouTube

The Assassination of Gianni Versace: American Crime Story
La série a été très récompensée. Elle est saisissante car vue à travers les yeux d’Andrew Cunanan (Darren Criss), le tueur en série qui a captivé le monde, après avoir tiré sur le célèbre designer Versace (Édgar Ramírez). L’histoire remontre le temps en montrant les conséquences sanglantes de chaque rencontre avec Cunanan, jeune portoricain prêt à tout pour devenir quelqu’un. La série explore les tabous entourant l’amour et la culture gay.

American Crime Story Season 2: The Assassination of Gianni Versace Trailer (HD) - YouTube

Killing Eve

L’histoire de Killing Eve  parvient à insuffler une abondance de bons mots dans ce récit d’espionnage-thriller. Sandra Oh obtient enfin un rôle digne de son immense talent en tant qu’Eve Polastri, une enquêtrice sardonique du MI6 qui découvre l’existence d’une tueuse qui fait des ravages dans le monde entier. Jodie Comer interprète Villanelle, la magnifique polyglotte bisexuelle, une tueuse obsédée par Eve.

Killing Eve (BBC America) Trailers HD - Sandra Oh, Jodie Comer series - YouTube

Black Lightning
Le monde des super-héros CW a la réputation d’être un grand partisan des LGBTQ, mais cet univers s’est vraiment surpassé avec Black Lightnin.g, avec une famille de super-héros de couleur qui combattent le racisme et d’autres problèmes sociaux le jour et les méchants la nuit. Alors que Black Lightning ( Cress Williams) est le patriarche, sa fille Anissa (Nafessa Williams) a vraiment fait pencher la balance pour les téléspectateurs lorsqu’elle est devenue le premier super-héros lesbien noir de la télévision..

Black Lightning 2x02 Anissa's New Girlfriend Swimming Pool Scene - YouTube

A Very English Scandal
La série est l’une des meilleurs de l’année. Cette minisérie d’époque, disponible en streaming sur Amazon, suit Jeremy Thorpe (Hugh Grant), un membre du Parlement dans le placard qui tente de cacher sa liaison avec Norman Josiffe (Ben Whishaw). Ses tentatives de dissimulation le conduisent à des mesures extraordinairement glauques. La minisérie est également une chronique fascinante de l’homophobie de l’Angleterre des années 1970 et 1980 et des mesures désespérées qu’elle pouvait déclencher chez les personnes touchées.

A Very English Scandal: EXCLUSIVE TRAILER (UK) | Hugh Grant | Ben Whishaw - BBC - YouTube

One Day at a Time
Diffusée sur Netflix, la série reprend la sitcom des années 70 qui racontait l’histoire d’une mère divorcée qui élève ses enfants adolescents. Netflix lui donne un nouvel élan en réinventant le lieu avec une famille Latinos. Justina Machado ( Six Feet Under ) interprète le rôle de Penelope, la mère célibataire qui élève son fils Alex (Marcel Ruiz) et sa fille Elena (Isabella Gomez), qui est lesbienne dès la première saison.

Avec une pointe d’humour et beaucoup de sensibilité, la saison 2 de One Day at a Time s’est concentrée sur une Elena qui a récemment fait son coming out. Elle s’engage dans la politique en rejoignant des manifestations et elle se bat pour les droits des LGBTQ dans son école. La série aborde également le sujet de l’inter-sexe et de la diversité concernant sexe chez les adolescents, donnant finalement à Elena une petite amie, Syd, qui est non binaire.

One Day At a Time: Season 2 | Elena & Syd (Part 1) - YouTube

Steven Universe
Steven Universe de Cartoon Network est déjà une référence en ce sens qu’il a été créé par une personne bisexuelle et non binaire, Rebecca Sugar. Mais l’émission a littéralement marqué l’histoire cet été en montrant le premier mariage de même sexe explicitement présenté dans une émission de télévision pour enfants. La série met également en vedette des personnages non-binaires et la distribution est composée principalement de personnes de couleur et de personnes queer.

New Steven Universe Season 5 Episode 22 – Made of Honor - YouTube

The Handmaid’s Tale
La série Hulu, saluée par la critique, basée sur le roman dystopique de Margaret Atwood, The Handmaid’s Tale, a réussi à renforcer la terreur lors de sa deuxième saison. La série mettant en vedette Elisabeth Moss dans June, une femme qui tente de survivre dans un avenir proche dans lequel les femmes ne sont appréciées que pour la viabilité de leurs organes reproducteurs. La série a raconté des histoires poignantes sur des femmes queer en présentant Moira (Samira Wiley) et Emilie (Alexis Bledel) . 

The Handmaid's Tale || Emily finds out that her marriage is not legal || Season 2 Episode 2 - YouTube

Chilling Adventures of Sabrina
L’émission, centrée sur la demi-sorcière / demi-mortelle Sabrina Spellman, présente une foule de représentations gays, y compris son cousin Ambrose (Chance Perdomo) et son amie Susie (Lachlan), non-conformiste.

Chilling Adventures Of Sabrina 1x03 / Ambrose Spellman and Luke sleep together / CAOS Best scenes - YouTube

Dear White People
La série diffusée sur Netflix avec une deuxième saison exceptionnelle, en continuant d’explorer comment les problèmes liés à la race et à la sexualité opèrent sur un campus universitaire et, par extension, en Amérique. La série présente également un personnage central gay, Lionel (DeRon Horton).

DEAR WHITE PEOPLE Season 2 Official Teaser Trailer (HD) Netflix Comedy Series - YouTube

The Good Fight
The Good Fight est plus qu’un simple spin-off. La série qui a débuté avec Diane Lockhart , de The Good Wife , lorsqu’elle rejoint un cabinet d’avocats historiquement afro-américain, a été la première grande série télévisée à incarner l’esprit de résistance contre Trump. Rose Leslie interprète le personnage lesbien Maia Rindell, qui tente de faire respecter la loi et l’ordre dans un monde chaotique.

Maia & Carine (The Good Fight) - YouTube

Vida
La série Vida de Starz , se passe dans le quartier de Boyle Heights à Los Angeles. C’est l’histoire de deux soeurs, Emma, ​​la fastidieuse (Michel Prada), qui est lesbienne, et Lyn (Melissa Barrera), libre d’esprit et égocentrique, qui retournent chez leur mère. après sa mort, la pleurer et gérer ses affaires. Elles découvrent que Vida avait une vie secrète.

Deux des acteurs sont LGBTQ, et la série est composée en grande majorité de personnes de couleur, de personnes queers et de femmes.

'I Knew It' Ep. 3 Clip | Vida | STARZ - YouTube


Cet article Les meilleures séries LGBTQ de 2018 est apparu en premier sur Sturb - Gay App.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

La police de Sydney a mis en jeu une récompense record pour élucider la mort d’un jeune Américain en 1988, un crime de haine parmi une foule d’autres survenus au même endroit.

Il y a trente ans presque jour pour jour, Scott Johnson, 27 ans faisait une chute mortelle du haut de la falaise de North Head, à Sydney. Le décès de ce jeune Américain doctorant en mathématiques avait à l’époque passé pour un suicide, avant d’être reclassé en accident en 2012, puis en crime de haine l’an dernier. Dimanche, la police a annoncé offrir une récompense record de 1 million de dollars australiens (710’000 fr. / 630’000 euros) pour des informations qui mèneraient aux auteurs du meurtre. Bien que trois décennies soient passées, les enquêteurs sont persuadés que certaines personnes se taisent encore. D’anciens élèves d’une école militaire voisine et des individus condamnés pour d’autres agressions homophobes à l’époque auraient récemment relancé des pistes, note le «Sydney Morning Herald».

Le cas est emblématique d’une effroyable série de morts suspectes sur le même site, longtemps ignorées par les autorités. La zone naturelle de North Head, connue comme rendez-vous de la communauté homosexuelle, faisait régulièrement l’objet de raids perpétrés par des gangs de jeunes «casseurs de pédés». Certains ont pourchassé leurs victimes jusqu’à ce qu’elles tombent de la falaise.

 

Enquête parlementaire
Au total, ce sont 88 possibles homicides qui ont été dénombrés à North Head entre 1976 et 2000. Dans vingt-sept cas, les autorités ont finalement conclu à un crime de haine anti-gay, dont cinq restent non résolus. Le désintérêt et le laxisme des forces de l’ordre et de la justice dans ces affaires a donné lieu au lancement d’une enquête parlementaire en Nouvelle-Galles du Sud. Le scandale a aussi inspiré une série télévisée, «Deep Water» en 2016. «Ce n’est pas seulement le cas de Scott, explique son frère Steve Johnson, je pense que tous ces cas demandent à être revus.»

Scott Johnson was the v ictim of gay hate c rime - YouTube


Cet article Australie : 1 million de dollars pour élucider un crime homophobe vieux de 30 ans est apparu en premier sur Sturb - Gay App.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Darren Criss est probablement le plus célèbre acteur hétéro à avoir joué des rôles gays.
Il est surtout connu pour avoir interprété Blaine Anderson dans « Glee » et Andrew Cunanan dans « The Assassination of Gianni Versace : American Crime Story ».

Mais maintenant, il ne souhaite plus jouer ces rôles.
« Il y a certains rôles [queer] que je vois et qui sont tout simplement merveilleux », a déclaré Criss à Bustle.
« Mais je veux m’assurer que je ne serai pas un autre garçon hétéro prenant le rôle d’un homme gay. »
Criss a déclaré que c’était une « vraie joie » de jouer des personnages queer, y compris Hedwig dans la comédie musicale de Broadway. Cependant, il ne se sent plus à l’aise pour assumer ces rôles d’homosexuels.
« Si je dis cela, c’est parce que jouer ces personnages est en soi une expérience dramatique merveilleuse », ajoute-t-il.
 » Ils sont faits pour des gens très, très convaincant et intéressant. »
Quand Criss jouait le rôle de Cunanan, c’était la première fois qu’il se sentait capable de jouer un Philippin-Américain.
« Cela m’a fait vraiment peur parce que [l’assassinat de Gianni Versace] à cocher beaucoup de cases énormes, a-t-il déclaré. Et je me dis, et bien merde, comment puis-je éventuellement sortir de ça ? »

Cela signifie que Criss n’est plus intéressé pour un retour sur Glee.
Quand on lui demande s’il reviendra un jour dans la série, Criss répond « Ne jamais dire jamais ».
« Ce n’est pas parce que je n’aime pas Glee ou que je n’aime pas le temps passé sur Glee, c’est simplement que Glee était une chose nouvelle », a-t-il déclaré.
« Ce qui l’a rendu spécial, c’est sa fraîcheur. C’est difficile à recréer.
Il a dit que si Glee revient, la série devrait revenir avec de nouveaux acteurs.
 » J’aime ce que cela a célébré », dit-il. « De nouveaux visages et de nouvelles voix et je voudrais voir cela incarné, mais avec quelqu’un de nouveau. »
Assez hallucinant comme interview ! Je ne sais pas d’où sort cette nouvelle lubie à vouloir absolument réserver les rôles gays à des acteurs gays ?

Le principe d’un acteur est de pouvoir jouer n’importe quel rôle, tout est une question de talent et non d’orientation sexuelle. La faculté d’un grand comédien, c’est de pouvoir se mettre à la place de l’autre quel qu’il soit.

Nous vivons une drôle d’époque… À trop vouloir être politiquement correct cela en devient ridicule.

h/t Nouvelles gays


Cet article L’acteur Darren Criss dit qu’il ne jouera plus de rôle gay est apparu en premier sur Sturb - Gay App.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

La chaîne américaine Bravo prépare une toute nouvelle version de « Queer As Folk », série culte des années 2000 qui suit le quotidien d’un groupe de jeunes homosexuels.

Retour à l’aube des années 2000. Une nouvelle série piquée d’un humour décomplexé à la Sex and the City voit le jour sur les écrans de télévision britanniques. Il s’agit de Queer As Folk, créée par le réalisateur Russell T Davies, qui suit les aventures et les expériences amoureuses de trois jeunes homosexuels de Manchester : Stuart, qui multiplie les conquêtes, Vince, qui n’assume pas sa sexualité et Nathan, jeune homme mal dans sa peau. Si cette série avant-gardiste a marqué toute une époque avec ses thèmes sans langue de bois, c’est surtout son adaptation américaine qui reste gravée dans les mémoires.

La bonne nouvelle ?

La chaîne Bravo a annoncé au magazine Variety qu’un reboot du show est en préparation. L’histoire se déroulera à notre époque et le scénario restera fidèle à l’original. À noter que le créateur de la série initiale sera aux commandes de cette toute nouvelle version que l’on attend déjà avec impatience.


Cet article La série « Queer As Folk » fait son grand retour avec un reboot est apparu en premier sur Sturb - Gay App.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 
Belle représentation de personnages Queer dans Riverdale lors de sa finale de mi-saison.

La série à succès, basé sur les personnages emblématiques d’Archie Comics, a suscité l’intérêt d’un public queer, grâce à son casting attrayant, ses rebondissements et ses personnages gays.

Cependant, malgré le fait que plusieurs personnages s’identifient comme homosexuels ou bisexuels, de nombreux fans ont été déçus par le peu de temps de présence à l’écran, critiquant les auteurs en les traitant de « frileux » et de faire du « queer baiting « .

Heureusement, lors du dernier épisode de mi-saison, nous avons eu droit à des scènes avec les deux couples queer – Kevin et Moose, Cheryl et Toni – dans les toutes premières minutes de l’épisode.

Kevin Keller et Moose ont commencé par se faufiler dans une salle de classe sombre pour s’échanger un baiser dans leur uniforme d’officier réserviste.

Étrangement, toutes les Vixens sont touchées par une crise d épilepsie, à l’exception de Cheryl Blossom, qui s’était précipitée aux côtés de sa petite amie, Toni Topaz.

En espérant que la représentation queer, dans la deuxième moitié de la saison 3 de Riverdale, qui revient le 16 janvier soit toujours aussi importante.

Moose and Kevin 3rd kiss. - YouTube

source :Nouvelles gay


Cet article Riverdale le final de la mi-saison de la saison 3 est apparu en premier sur Sturb - Gay App.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Une étude américaine soupçonne l’agence de cyber-propagande de l’Etat russe d’avoir monté de fausses hotlines destinées aux accros à la masturbation ainsi qu’aux gays.

Soupçonnée de tentatives de déstabilisation via intox et fake news, l’Agence de recherche sur internet (IRA) ne manque décidément pas d’idées. Selon un rapport présenté à la Commission du renseignement du Sénat américain, cette fameuse «usine à trolls» du Kremlin basée à Saint-Pétersbourg a mis en place de fausses pages de soutien à l’intention d’internautes américains en proie à des questionnements sur leur sexualité, relève The Verge.

Le livre blanc rédigé par la firme de cybersécurité Kew Knowledge, l’université de Columbia et Canfield Research a découvert que l’IRA était à l’origine de messages sur Facebook, YouTube et Instagram faisant la promotion d’un fumeux groupe chrétien de lutte contre l’addiction à la masturbation. «Tu ne peux pas joindre les mains si tu te masturbes», dit l’une de ses annonces, postée au printemps 2017 et agrémentée une citation improbable de Jésus-Christ sur le sujet. Sur Facebook, elle a reçu pas moins de 5400 likes.

 

Moyens de pression
L’IRA serai aussi à l’origine d’une fausse organisation gay «LGBT United» (son slogan: «Les temps sont durs et personne ne mérite d’être laissé seul»), invitant les internautes à lui confier leurs problèmes d’orientation sexuelle et d’identité de genre. Pour les chercheurs, ces fausses hotlines visaient probablement à collecter des informations compromettantes à des fins de chantage ou de manipulation. On ne sait pas, par contre, si la campagne a été fructueuse, ni même si des personnes ont contacté ces hotlines.

La masturbation est un thème chaud sur le web américain, où depuis quelques années, le mouvement NoFap dépoussière les vieux interdits biblique et hygiéniste en promettant aux jeunes qui s’abstiennent de branlette un surplus d’énergie et de bien-être.


Cet article Le Kremlin derrière une Hotline anti-branlette ! est apparu en premier sur Sturb - Gay App.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 
Les pulls de Noël ne vont pas à tout le monde. Pour les fêtes, Sam Smith a choisi un look plus risqué où se mélangent rayures, fourrure et imprimé léopard. Le chanteur britannique est souvent en noir, forcément ça change !
 
Auteur de deux albums, lauréat d’un oscar en 2016 pour la chanson d’un James Bond (Writing’s On The Wall, générique de Spectre), Sam Smith est à 26 ans un artiste accompli. Depuis un an, il affiche également une nouvelle silhouette, allégée de plus de 22 kilos. Un changement que l’on peut apprécier sur son dernier post Instagram.

D’ordinaire en noir, Sam Smith prend la pose devant un arbre de Noël dans une tenue extravagante. Le chanteur porte un pantalon à rayures, une chemise à imprimé léopard ouverte sur un torse velu, une casquette à paillettes et une énorme veste de fourrure. Comme il l’écrit en légende, c’est la saison. Ce look improbable ne remporte pas tous les suffrages dans les commentaires mais Sam Smith s’en moque. En octobre 2017, il confiait justement au Sunday Times avoir été longtemps obsédé par Boy George dans son adolescence, une star réputée pour son look androgyne et fun.

Fin novembre, Sam Smith a bouclé la tournée accompagnant The Thrill of It All, son second album. Sur Instagram, il a publié une jolie photo de lui accompagnée de ces quelques mots : « Après un an et demi de voyages je suis enfin de retour chez moi à Londres !!! Au revoir 2018. Cette année a été une année d’amour, de voyages, de leçons, de musique… Il y a eu des hauts et des bas mais, surtout, il y avait vous, mes fans. J’ai adoré passer cette année avec vous. Il est temps pour moi de faire une petite pause pendant Noël et le Jour de l’an, pour être avec mes amis et ma famille. On se reparle très bientôt.« 

De l’amour, Sam Smith n’en a pas seulement reçu de ses fans mais aussi de l’acteur Brandon Flynn (13 Reasons Why) avec lequel il a vécu une belle histoire pendant presque un an. En septembre, le chanteur confiait :

« Je suis toujours en train d’essayer de comprendre ce que j’ai retenu de cette relation et ce qu’elle signifie pour moi. Je suis encore très à fleur de peau.« 

source PP


Cet article Sam Smith aminci : Le chanteur britannique gagné par la fièvre de Noël est apparu en premier sur Sturb - Gay App.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Créé en 2014, Misterb&b s’est spécialisé dans la location de chambres courte durée chez l’habitant pour la communauté gay et (LGBT dans son ensemble). La plateforme s’apprête maintenant à référencer des hôtels et a demandé à Atout France une immatriculation. On ne sait pas encore si Misterb&b a fait cette demande auprès des organismes officiels de certifications de d’autres pays ou régions.

Misterb&b, qui permet à la communauté gay de trouver des chambres chez des particuliers dans 135 pays, où ils sont sûrs d’être bien accueillis et obtenir de bons plans, s’apprête à proposer sur sa plateforme des hôtels «gay friendly» où l’on «ne pose pas de questions dérangeantes ». PDG de cette startup créé en 2014, Matthieu Jost précise avoir fait une démarche auprès d’Atout France pour obtenir une immatriculation.

L’objectif de Misterb&b est devenir une «vaste plateforme» qui permettra à la communauté homosexuelle de trouver des voyages adaptés à ce qu’elle recherche.

«Les hommes, par exemple, qui n’ont pas d’enfant voyagent beaucoup hors saison et sont souvent à la recherche d’hôtels dans des villes où se déroulent des évènements ».

Dans un premiers temps, Misterb&b va cibler une «cinquantaine de villes» et proposer une plusieurs milliers d’hôtels. Enfin, Matthieu Jost tient à préciser que Misterb&b est site «communautaire» mais pas «communautariste». Il est par exemple utilisé par des femmes rassurées de pouvoir voyager «en toute sécurité».

Misterb&b est incubée dans la Silicon Valley par 500 startups, elle opère depuis trois bureaux répartis sur trois continents. 

www.misterbandb.com


Cet article Misterb&b s’apprête à référencer des hôtels pour la communauté gay est apparu en premier sur Sturb - Gay App.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Separate tags by commas
To access this feature, please upgrade your account.
Start your free month
Free Preview