Loading...

Follow My Little Big Web on Feedspot

Continue with Google
Continue with Facebook
or

Valid

Vous avez une application que vous aimeriez propulser en haut de l’App Store? Avec beaucoup de temps, elle peut y arriver par elle-même, si elle est parfaitement optimisée et que vous travaillez continuellement votre ASO pour l’améliorer. En revanche, si vous voulez une méthode rapide pour lui donner un coup de boost, considérez sérieusement d’en faire la promotion avec la publicité Apple Search Ads.

Que ce soit pour un lancement réussi ou un soutien ponctuel aux téléchargements, il s’agit de la meilleure méthode pour positionner votre application de manière immédiate en haut des résultats de recherche. Suivez notre guide pour savoir comment faire.

Comment fonctionnent les publicités Apple Search Ads? Pourquoi choisir Apple Search Ads

Avec la publicité Apple Search Ads, vous pouvez instantanément être visible sur l’App Store pour les iPhones et les iPads. Vous pouvez même choisir l’appareil à cibler si vous ne souhaitez promouvoir votre application que sur l’un ou l’autre. Les annonces existent en deux formats. Elles apparaissent sur fond bleu et sont accompagnées d’une petite icône pour indiquer qu’il s’agit d’une publicité.

Payer pour propulser votre application peut s’avérer très judicieux, car les chiffres donnés par Apple Ads parlent d’eux-mêmes : la majorité des téléchargements font suite à des recherches, et le taux de conversion de la publicité est de 50 % sur les App Store. Cela signifie qu’un visiteur sur deux est allé jusqu’au téléchargement de l’application après avoir touché à son annonce. Notez qu’en publicité sur Apple, on parle de « toucher à » une annonce plutôt que « cliquer sur » une annonce. Ça fait un peu drôle au début mais on s’habitue.

Rares sont les plateformes qui peuvent se vanter d’avoir un taux de conversion aussi faramineux. De plus, les coûts sont relativement faibles grâce à un coût par toucher (CPT, ou « cost per tap » en anglais) assez bas. En fonction du domaine d’activité, cela varie grandement, mais Apple fournit des indicateurs d’enchères au moment de la création de la campagne, ce qui vous permettra d’évaluer le volume d’interactions potentiel en fonction de votre budget.

Par ailleurs, afficher une annonce payante ne vous empêche pas d’apparaître également de manière naturelle. Cela vous donne même un petit coup de pouce supplémentaire, car vous avez aussi plus de chances d’apparaître parmi les dix premiers résultats de recherche en faisant de la publicité.

Maintenant que vous connaissez les avantages de la plateforme, plongeons dans son fonctionnement pour démarrer votre première campagne Apple Ads.

Bien débuter avec la publicité Apple Search Ads

Avant même de vous connecter ou de créer votre compte, vous devez choisir entre l’option « Basic » ou « Advanced » :

  • Avec un compte « Basic », vous laissez un contrôle total à Apple. Le système va créer tout seul la campagne. Il vous suffit de lui communiquer le nom de votre ou vos applications (50 maximum) et votre budget (tant qu’il est en deçà de 10 000 $ US par mois). Vous ne payez que les installations d’application, avec un coût par installation maximal défini au préalable;
  • Avec un compte « Advanced », vous pouvez cibler par mots clés et choisir votre public. Vous êtes en mesure de promouvoir un nombre illimité d’applications et n’avez pas de plafond de dépenses. Vous payez au toucher, avec le coût par toucher maximal de votre choix. Vous avez également accès à des fonctionnalités de suivi plus poussées pour gérer au mieux les campagnes.

Vous pouvez passer d’un type de compte à un autre facilement, si vous changez d’avis ou si vous souhaitez tester les deux. Il est en revanche inutile de faire de la publicité simultanément sur les deux pour une même application, car une seule annonce sera admissible par mise aux enchères.

Créer des publicités Apple Search Ads Faire de la publicité avec un compte « Basic »

Peu d’informations sont nécessaires à Apple Ads pour démarrer vos publicités. Pour créer un compte, il suffit de vous connecter avec votre identifiant Apple. Ce dernier doit être associé au compte App Store Connect de l’application à promouvoir, et vous devez avoir un rôle de titulaire juridique, d’administrateur ou de spécialiste du marketing. Sans cela, vous ne pourrez pas faire de publicité Apple Ads, car les deux outils ne feraient pas la liaison.

Il vous sera ensuite demandé d’entrer des renseignements divers sur le paramétrage du compte : la langue, le nom du compte, votre pays ou région, le fuseau horaire, le moyen de paiement, la devise, etc. Enfin, pour la création de la campagne, il n’y aura qu’à sélectionner l’application, choisir les lieux géographiques à cibler, entrer votre budget mensuel, et définir un coût maximal par installation.

Votre campagne sera ensuite prête à être lancée, car Apple Ads va utiliser l’automatisation intelligente pour la promouvoir, et récupérer les métadonnées de l’application comme par exemple son nom, sa description, ses saisies d’écran, etc. pour créer les annonces.

Toutefois, un compte « Basic » est assez limitatif, c’est pourquoi le choix d’un compte « Advanced » est souvent plus approprié afin de débloquer de plus amples fonctionnalités.

Faire de la publicité sur Apple Ads avec un compte « Advanced »

Tout comme avec un compte « Basic », vous devrez renseigner des informations de base pour initier votre compte, comme la langue, le nom du compte, votre pays ou région, le fuseau horaire, le moyen de paiement, la devise, etc.

Par la suite, au moment de la création de campagne, une fois votre application choisie, vous entrerez votre cible géographique, votre budget, et aurez la possibilité d’entrer votre coût par toucher maximal accompagné de vos mots clés.

Apple Ads active automatiquement une option nommée « Search Match », qui fait correspondre les termes de recherche des utilisateurs à votre application. Cela vous évite d’établir une liste de mots clés. Cependant, pour une plus grande maîtrise de vos annonces, vous pouvez désactiver cette option pour décider des mots clés qui déclencheront la diffusion des publicités Apple Search Ads.

Une fois cette étape terminée, vous pourrez affiner votre ciblage par type d’appareil, données démographiques et géographiques, puis mettre en place un calendrier de diffusion.

Enfin, la plateforme générera des aperçus de vos publicités pour que vous puissiez les prévisualiser avant de démarrer vos campagnes. Vous pouvez aussi créer des visuels supplémentaires manuellement à partir des fichiers associés à votre compte.

Lorsque la diffusion de vos annonces aura commencé, vous pourrez par la suite analyser vos performances grâce aux tableaux de bord et aux rapports personnalisés proposés par Apple. Les données ne s’affichent pas en temps réel, mais le décalage est très léger, car cela ne prend que 3h maximum pour que les chiffres soient à jour.

Que vous choisissiez une gestion avancée avec un compte « Advanced » ou une mise en place express avec un comte « Basic », nous vous livrons des astuces supplémentaires pour que vos publicités Apple Search Ads enregistrent des résultats encore meilleurs.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • *
  • *
  • *
  • Name
    Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Augmenter les téléchargements de votre application Optimisez votre application

Comme évoqué précédemment, Apple va récupérer les métadonnées de votre application pour construire les publicités. Contrairement à d’autres systèmes comme Google Ads ou Facebook Ads, il est impossible d’entrer manuellement du texte spécifique aux annonces payantes.

Ainsi, il est essentiel d’avoir des métadonnées bien renseignées, qui lui feront obtenir en plus un meilleur classement de façon organique en parallèle. Pour cela, veillez à formuler un sous-titre et une description qui convainquent l’utilisateur de la plus-value de votre application. Ne négligez pas les visuels, que ce soit l’icône, les saisies d’écran et aperçus d’utilisation. L’App Store fournit plusieurs conseils en anglais pour rendre votre page produit plus séduisante et vous guider dans vos choix.

Par ailleurs, afin que votre création soit encore plus optimisée, il est vivement conseillé de la bâtir en tant qu’application native iOS, de préférence universelle pour qu’elle fonctionne à travers toute la gamme de produits Apple.

En plus de cela, nous vous recommandons très fortement de faire vos tests bien avant le lancement de votre application, afin d’éviter les erreurs qui vous vaudront des avis négatifs et dissuaderont des personnes de l’installer. En effet, les avis sont de la plus haute importance en ce qui concerne les applications et peuvent hautement contribuer à leurs installations, que ce soit via les publicités Apple Search Ads ou les affichages naturels.

Faites parler de vous

Étant donné l’importance des avis, il va de soi de vous suggérer de faire parler de vous le plus possible, en demandant à vos utilisateurs de vous noter et de laisser un commentaire. Non seulement les retours positifs ont le pouvoir d’influencer de nouveaux usagers potentiels, ils vous accordent aussi un meilleur positionnement dans les résultats de recherche.

Pour faciliter cela, Apple propose l’API « SKStoreReviewController », qui invite les utilisateurs à vous évaluer sans même avoir à fermer l’application.

Tout comme il est important de recevoir des avis, il est également bon de répondre aux commentaires et questions. Cela permet de repérer des failles ou des axes d’amélioration, et évite de perdre en visibilité. En effet, Apple est capable d’identifier les publieurs qui ignorent systématiquement les demandes émises par leurs utilisateurs et peut les retirer des résultats de recherche.

Enfin, si possible, n’hésitez pas à relayer l’existence de votre application sur les réseaux sociaux. Vous pouvez en faire la publicité sur Facebook par exemple, et si vous arrivez à apparaître dans les médias, cela encouragera encore plus vos installations.

Conclusion

La publicité Apple Search Ads est parfois essentielle à un bon lancement, afin de gagner une visibilité qui n’est que longuement atteignable de manière naturelle. La catégorie de votre application ou vos objectifs peuvent vous guider dans votre choix de type de compte. Toutefois, afin de maximiser les résultats, n’hésitez pas à faire appel à des experts pour mettre en place vos campagnes et les optimiser de manière continue.

Contactez-nous au 514 572 7758 ou via notre formulaire de contact si vous souhaitez parler à un conseiller qui répondra à toutes vos questions.

L’article Publicité Apple Search Ads : Comment positionner votre application sur l’App Store – Guide Complet est apparu en premier sur My Little Big Web.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Lorsque vous créez des campagnes Googles Ads, chacun de vos mots clés est obligatoirement associé à une correspondance de mot clé. À ce jour, il en existe trois types : mot clé exact, expression, requête large (qui se décline en deux sous-catégories, avec ou sans modificateur). Expliqué de manière simplifiée, chaque correspondance de mot clé permet de soit donner, soit restreindre la liberté de Google à diffuser vos annonces en fonction des termes de recherche entrés par les internaute sur le moteur. Pour cette raison, ce choix est d’une importance capitale car il détermine la qualité de votre trafic et la portée de vos annonces.

Nous allons passer en revue chacun de ces types afin de vous aider à sélectionner le type de mot clé qui correspond le mieux à votre domaine d’activités. En limitant vos dépenses à des recherches pertinentes, vous augmenterez ainsi votre nombre de clics qualifiés, et donc vos ventes.

La correspondance de mots clés en requête large La requête large sans modificateur

Pour établir votre liste de mots clés, vous pouvez trouver des idées en utilisant l’outil de planification de mots clés, mis à disposition gratuitement par Google.

Par défaut, les mots clés des campagnes sont paramétrés en requête large. Cela signifie que vous laissez une liberté totale à Google de diffuser vos annonces, lorsqu’un internaute recherche vos mots clés ou des variantes que la plateforme considère comme proches. Ainsi, vous pouvez apparaître et payer pour des clics sur des termes qui ne figurent pas du tout dans vos listes de mots clés, soit parce qu’il s’agit de synonymes ou de concepts que Google a cru équivalent.

L’utilité principale de cette correspondance de mots clés est de gagner du temps au moment de la création des campagnes, car une petite liste suffit pour démarrer et déclencher rapidement beaucoup d’impressions. Un autre intérêt est d’apparaître sur un nombre important de requêtes, surtout si plusieurs mots différents sont utilisés pour chercher vos produits et services.

En revanche, ce type de de correspondance est le moins précis de Google Ads, dans le sens où vous dépendez de l’interprétation de la plateforme et de ses connaissances parfois imparfaites, ce qui implique maintes dépenses inutiles. En effet, cette correspondance peut très vite être la moins rentable pour vous, car vos annonces risquent d’apparaître sur des recherches qui n’ont absolument rien à voir avec votre domaine d’activités, et bien des internautes cliqueront dessus même si l’annonce n’est pas en adéquation avec leurs termes de recherche.

Voici un exemple avec un mot clé et les requêtes qui pourraient déclencher les annonces :

  • Mot clé en requête large : salon de coiffure
  • Requêtes qui pourraient déclencher les annonces : salon de coiffure montreal / salon de coiffure pour hommes / salon femme coiffure / salon couper cheveux / salon pour chien / salon chien coiffure / chaise salon de coiffure

Les deux autres correspondances de mots clés existantes pour le même terme, soit “salon de coiffure” en expression et [salon de coiffure] en exact évitent l’apparition des trois dernières requêtes (celles en rapport avec les chiens ou les chaises), mais aussi de “salon femme coiffure” alors qu’il serait pertinent. Afin de palier cela, Google donne la possibilité d’ajouter un modificateur aux mots clés en requête large.

La requête large avec modificateur

En construisant vos listes de mots clés, vous pouvez ajouter un « + » devant un ou plusieurs termes de votre mot clé s’il est en requête large. Cela sert à indiquer à Google que vous voulez que tous les termes comportant ce symbole soient dans la recherche de l’internaute pour déclencher la diffusion de vos annonces.

En faisant cela, vous empêchez Google de vous faire dépenser sur des termes synonymes par exemple. Toutefois, cela reste moins précis que les mots clés en expression ou en mot clé exact, car l’ordre des termes n’importe pas. Par conséquent, il y a également des clics non pertinents enregistrés avec cette méthode.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de cela :

  • Mot clé en requête large : +salon +coiffure
  • Requêtes qui pourraient déclencher les annonces : salon de coiffure montreal / salon de coiffure pour hommes / salon femme coiffure / salon chien coiffure / chaise salon de coiffure
  • Requêtes qui ne déclencheraient pas la diffusion d’annonces : salon couper cheveux / salon pour chien
La correspondance de mots clés en expression

Une autre correspondance de mots clés est celle en expression, qui ressemble un peu au cas que nous venons d’évoquer. La différence principale avec la requête large est que Google conserve l’ordre des mots établi. Ainsi, vous pouvez être affiché sur une requête qui contient votre mot clé, accompagnée d’autres termes placés avant ou après cette même requête.

Voici un exemple pour illustrer les cas de diffusion avec la correspondance en expression :

  • Mot clé en expression : salon de coiffure
  • Requêtes qui pourraient déclencher les annonces : salon de coiffure montreal / salon de coiffure pour hommes / chaise salon de coiffure
  • Requêtes qui ne déclencheraient pas la diffusion d’annonces : salon femme coiffure / salon couper cheveux / salon pour chien / salon chien coiffure

Comme vous pouvez le constater, cette correspondance permet d’être plus précis, mais peut faire perdre des occasions d’affichage (avec la non diffusion sur « salon femme coiffure » par exemple), et peut aussi engendrer des dépenses inutiles (avec des affichages potentiels sur « chaise salon de coiffure ».

La correspondance de mot clé exact

Le type « mot clé exact » est le plus précis des trois correspondances. Votre annonce ne sera diffusée que lorsqu’un internaute fait une recherche qui correspond strictement à votre mot clé, ou à une variante proche.

Les variantes proches permettent un peu de flexibilité pour tenir compte des manières de taper des individus. Cela s’applique également aux autres types de correspondance, mais c’est particulièrement utile à ce type car sans cela, la diffusion serait extrêmement limitée.

Voici la liste des variantes proches admises par Google Ads :

  • Fautes d’orthographe
  • Formes singulières ou plurielles
  • Mots apparentés
  • Abréviations
  • Accents
  • Expressions dont les mots ont été réorganisés, mais qui ont le même sens (ce dernier cas ne s’applique pas pour les mots clés en expression)

Ainsi, pour le même cas de figure du salon de coiffure utilisé jusqu’ici, voici les requêtes qui pourraient déclencher la diffusion des annonces :

  • Mot clé exact : salon de coiffure
  • Requêtes qui pourraient déclencher les annonces : salon de coiffure / salons de coiffure / salon coiffure / coiffure salon / salon de coifure
  • Requêtes qui ne déclencheraient pas la diffusion d’annonces : salon de coiffure montreal / salon de coiffure pour hommes / salon femme coiffure / chaise salon de coiffure / salon couper cheveux / salon pour chien / salon chien coiffure

Voici ce à quoi l’ajout ressemble dans Google Ads :

Le plus grand avantage de cette correspondance de mot clé est que la diffusion de votre annonce sera très ciblée. Vous maîtriserez alors parfaitement vos dépenses, car vous êtes sûr de n’être affiché que sur des recherches conformes à vos souhaits. Toutefois, vous pouvez également avoir beaucoup d’occasions d’affaires manquées car les internautes entrent dans le moteur de recherche une multitude de requêtes auxquelles vous n’auriez pas pensé.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • *
  • *
  • *
  • Comments
    Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.
  Optimiser votre budget avec les correspondances de mots clés Allier budget et correspondances de mots clés

Comme démontré, le choix de correspondance influence directement votre nombre de clics, puisqu’il détermine les impressions de vos annonces. Mais cela n’est pas le seul facteur à prendre en compte étant donné que les annonces dépendent également de vos enchères.

Un élément important à considérer est que généralement, un mot clé en exact est plus cher que son équivalent en requête large. Cela s’explique par le fait que la requête large permet d’être placé sur des termes qui sont moins concurrentiels. Il s’agit toutefois d’une généralité, car dans d’autres cas, l’effet inverse peut être observé. En effet, des mots clés très pertinents par rapport à votre activité peuvent avoir un coût très bas. Notamment si vous êtes dans des marchés de niche, puisqu’ils ne seront que peu ciblés par d’autres, tandis que leurs équivalents en requête large pourraient être plus dispendieux. En effet, Google vous placerait sur des termes plus larges et potentiellement plus concurrentiels. Le mieux est de tester puis de comparer ce qui est le plus bénéfique à vos ventes.

Faire de l’exclusion de termes de recherche

Afin d’éviter les dépenses superflues, l’un des leviers d’action les plus utiles est de vérifier les termes de recherche. Cela permet de regarder ce que les internautes ont entré dans Google et surtout de vérifier quels mots clés ont coûté de l’argent, pour exclure tout ce qui n’est par pertinent.

Plus vous effectuerez cette démarche, plus vous arriverez à obtenir des clics qualifiés. Nous vous conseillons de le faire très régulièrement, afin d’éviter d’avoir à faire le tri parmi des milliers de termes de recherche!

Ici aussi, les trois correspondances de mots clés s’appliquent pour les mots clés que vous déciderez d’exclure. Seul le modificateur de requête large (c’est-à-dire l’ajout du signe « + ») n’est pas utile pour l’exclusion.

Ainsi, si nous reprenons notre exemple du salon de coiffure, il serait très pertinent d’exclure les termes « chaise » et « chien » en correspondance “expression”.

Baisser les coûts avec un excellent niveau de qualité

En plus d’être associé à un type de correspondance, chaque mot clé a également un niveau de qualité qui lui est propre. Ce dernier est calculé par Google, et vous ne pouvez pas le modifier directement. Cependant, plusieurs actions sont possibles pour l’améliorer, ce qui est dans votre intérêt pour faire baisser les coûts car cela vous permet d’être mieux positionné, même avec une enchère plus basse que celle de vos concurrents, car Google utilise cette métrique pour mesurer votre pertinence.

Pour obtenir un excellent niveau de qualité, nous vous conseillons notamment de rédiger des annonces pertinentes et de diriger les internautes vers des pages de votre site web qui reflètent vos listes de mots clés. Pour aller plus loin sur ce sujet, jetez un oeil à notre article dédié à l’amélioration du niveau de qualité.

CONCLUSION

Construire sa liste de mots clés sur Google Ads n’est pas aussi simple qu’il paraît. En effet, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte comme leur correspondance, mais aussi votre objectif, votre budget, la concurrence, et la qualité de vos annonces. Il faut tester et faire des ajustements, en analysant constamment vos performances pour ainsi améliorer vos résultats. Tout cela prend du temps et il faut être minutieux. N’hésitez pas à faire appel à des experts en publicité Google Ads pour gagner du temps et aider à booster vos ventes!

N’hésitez pas à nous contacter au 514 572 7758 ou via notre formulaire de contact si vous souhaitez parler à un conseiller qui répondra à toutes vos questions.

L’article Maîtriser les Correspondances de Mots Clés pour Augmenter vos Ventes sur Google Ads est apparu en premier sur My Little Big Web.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Une entreprise a besoin d’une bonne stratégie pour faire face à la concurrence et rester sur le marché. Aujourd’hui, c’est clairement sur le web qu’il faut atteindre le client, car c’est en ligne que tout se passe. Le SEO joue un rôle très important dans cette stratégie, et permet aux sites de gagner en visibilité dans les moteurs de recherche et d’attirer de l’audience sur votre site.

Cependant, le SEO n’est pas le seul à pouvoir mettre une entreprise en avant : associé à de bonnes relations publiques (ou RP), ils seront tous deux complémentaires et permettront à une stratégie de marketing numérique d’être extrêmement efficace. Voici donc les raisons pour lesquelles vous devriez combiner vos relations publiques à votre stratégie SEO sans plus attendre, pour atteindre des sommets!

Adapter la RP et le SEO aux moteurs de recherche

Il faut savoir qu’au cours de ces dernières années, Google a affiné ses algorithmes pour identifier plus facilement les mauvaises techniques SEO et mettre l’expérience utilisateur sur le devant de la scène. Le SEO, qui est l’art de positionner du contenu web dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche, même s’il est indispensable, doit donc être accompagné de stratégies destinées à présenter du contenu qualifié aux internautes. Les sites internet qui souhaitent en priorité satisfaire le client ont tendance à être mieux positionnés sur les moteurs de recherche que les autres.

Votre entreprise aura donc plus de succès si vous alliez les facteurs de positionnement SEO avec les relations publiques. Les relations publiques servent à fortifier l’image et gérer la réputation d’une entreprise via des médias traditionnels (radio, presse, télévision). Il faut donc parler et faire parler de son entreprise, partager du contenu avec un intérêt médiatique, en plus d’analyser et d’appliquer la stratégie SEO technique. SEO et RP sont donc faits pour aider au développement d’une stratégie de contenu dont vont bénéficier les utilisateurs de manière naturelle.

Les bénéfices de leur association

Incorporer les relations publiques au sein de sa stratégie SEO aura des effets extrêmement positifs pour la promotion d’un site web. Cela permet de créer une notoriété sur le web et attirer des personnes d’influence vers une entreprise. En somme, SEO et RP ensemble permettent :

  • L’amélioration du positionnement des contenus sur les moteurs de recherche;
  • L’augmentation du trafic vers un site web;
  • L’instauration de confiance en l’entreprise;
  • L’augmentation des ventes.

C’est avec des relations publiques de qualité mêlées au SEO que vous pourrez obtenir des mentions sur des sites tiers et ainsi gagner de la visibilité, tout en maitrisant votre réputation en ligne et convaincre davantage les internautes.

Obtenir des liens grâce à la relation publique

Les entreprises se servent des relations publiques pour obtenir des liens, appelés « backlinks » Il s’agit de liens vers leur site web, leurs réseaux sociaux, ou des contenus spécifiques. Ces liens sont extrêmement importants car Google perçoit ces liens comme des moyens de déterminer la popularité d’une entreprise et la crédibilité de son site web. Il priorise les entreprises avec le plus grand nombre de liens pertinents et de qualité. La relation publique est un très bon moyen de générer ces liens et est donc un facteur important pour le positionnement sur les moteurs de recherche et pour accroitre le trafic. En somme, les relations publiques pour le SEO sert à approcher stratégiquement les personnes qui peuvent vous aider à obtenir des placements et des liens.

Voici un exemple d’un backlink, vers la plateforme de My Little Big Web dans un article publié pour Isarta.

Quand et comment combiner relations publiques et SEO?

Comme nous avons pu voir plus haut, chaque entreprise se sert des relations publiques à son avantage. Cependant, étant donné l’impact que le SEO et la RP ont lorsqu’ils sont utilisés ensemble, il est très intéressant de repérer les domaines où ils peuvent s’associer et en tirer un maximum de bénéfices. Voici donc quelques exemples où leur association est la meilleure pour la stratégie d’une entreprise.

Combiner RP et SEO sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont omniprésents et ont une grande importance aujourd’hui : une entreprise absente sur Facebook ou Instagram ne sait pas ce qu’elle rate! SEO et RP doivent travailler ensemble afin de faire grandir l’image de l’entreprise et associer affaires avec internautes pour pouvoir attirer le client et le fidéliser. La stratégie est de tirer parti des réseaux sociaux afin d’obtenir des réactions, des partages et des liens des internautes.

RP et SEO ont besoin des influenceurs

Etablir des contacts avec des influenceurs peut être très utile, tant pour le SEO que la RP. Les signaux sociaux ont une réelle importance pour le référencement naturel, et avoir recours à des influenceurs pour partager du contenu est une stratégie infaillible pour promouvoir son activité et accroitre son autorité de domaine, c’est-à-dire augmenter le poids de son site sur les moteurs de recherche. Un influenceur peut impacter un grand nombre de personnes et a le pouvoir de convaincre et persuader. Le résultat sera donc positif tant pour le SEO que la RP : c’est en construisant une relation avec un influenceur que vous obtiendrez non seulement des liens de qualité provenant de ses contenus mais aussi de futurs contacts sur les différents réseaux sociaux.

Les articles invités au sein de la stratégie marketing

Tout comme le contact avec des influenceurs, l’article invité, ou « guest posting », fait partie à la fois du SEO et de la relation publique. Il s’agit de publier un article en tant qu’auteur invité sur un blogue ou sur un site web. Pour la relation publique, cela permet de mettre en valeur de l’expertise au service d’une entreprise. En ayant recours à l’article invité pour sa stratégie marketing, il faut prendre en compte différents aspects du SEO, comme l’acquisition de liens, et l’utilisation de mots-clés et l’optimisation son contenu pour garantir son efficacité. De plus, les experts en SEO ont besoin des techniques rédactionnelles et communicationnelles utilisées en relations publiques pour produire du contenu percutant et ainsi attirer l’audience vers le site web en question.

L’impact des communiqués de presse sur la RP et le SEO

Le communiqué de presse, bien connu dans le milieu du journalisme et de la relation publique peut être extrêmement efficace pour le référencement d’un site internet s’il est allié au SEO. Il peut avoir deux types d’impacts :

Impact direct pour le SEO : Le contenu peut être bien positionné sur les moteurs de recherche grâce à l’URL ou le lien du site où il a été écrit, mais c’est relativement rare, sauf quand il est considéré comme « nouveauté » sur Google.

Impact indirect pour la RP : Si le communiqué est unique, pertinent, bien écrit et qu’il attire l’attention, il est très probable qu’il soit mis en avant par un blogue ou une personne tierce. Cela aboutit à une mention ou un lien de qualité vers votre contenu.

Voici un exemple d’un communiqué de presse:

L’importance de la preuve sociale

Comme nous avons pu le voir précédemment, SEO et PR sont le combo gagnant pour la stratégie marketing. Leur but est de développer la preuve sociale, ou « social proof », c’est à dire de promouvoir son entreprise à travers les internautes, les influenceurs, ou d’autres entreprises. Les deux s’unissent pour construire un sentiment de confiance et de crédibilité, en mettant en avant l’avis des autres.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • *
  • *
  • *
  • Email
    Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.
SEO et RP sont aujourd’hui indissociables

Vous l’avez bien compris : sur le web, il faut s’adapter constamment et diversifier son empreinte. Les moteurs de recherche ne font que se développer et sont de plus en plus exigeants. Fini le temps où il suffisait de trouver des mots-clés et d’optimiser le contenu d’une page. Le SEO englobe à présent de nombreux critères, plus précis les uns que les autres, un vrai challenge.

Les experts en SEO doivent respecter tous les critères techniques du référencement naturel mais aussi avoir de solides connaissances en relations publiques. Ils doivent donc créer du contenu, l’optimiser, faire en sorte qu’il réponde au besoin de l’internaute tout en renforçant l’image de leur entreprise.

Faites-vous aider pour votre stratégie SEO

Une stratégie SEO solide est indispensable au bon positionnement de votre site web sur les moteurs de recherche. Nous vous recommandons de faire appel à des experts SEO pour assurer la réussite de votre entreprise. N’hésitez pas à nous contacter et nous nous ferons un plaisir de vous accompagner dans vos stratégies.

L’article Pourquoi combiner votre stratégie de SEO à celle de vos relations publiques ? est apparu en premier sur My Little Big Web.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Google Ads (anciennement connue sous le nom de Google AdWords) est la plateforme de publicité de Google créée le 23 octobre 2000 aux États-Unis qui représente aujourd’hui un des plus gros acteurs de la publicité en ligne. Lorsque vous faites une recherche sur Google et que vous voyez apparaître les premiers résultats, ceux-ci ne sont pas là par hasard et de nombreux experts en publicité Web (comme nous) travaillent fort pour influencer ces résultats.

Cet article est destiné autant aux personnes qui viennent tout juste d’entendre parler de Google Ads (et qui se demandent juste comment cela fonctionne) qu’à ceux qui souhaitent démarrer / optimiser une campagne Google Ads. Nous allons donc passer en revue les différents éléments à maîtriser pour optimiser ses performances publicitaires.

 La recherche de mots clés sur Google Ads

L’objectif d’utiliser Google Ads est de faire apparaître votre site web sur des mots clés précis afin de générer du trafic sur vos pages et susciter une action de la part de vos visiteurs. L’une des premières étapes est donc de définir une liste de mots clés sur lesquels vous souhaitez apparaître. Vous avez sûrement déjà une bonne idée de ces termes mais vous ne savez peut-être pas quels sont ceux qui ont le plus de volume de recherche et leur niveau de concurrence. Google a donc mis à notre disposition un outil de planification de mots clés afin de nous aider à mieux choisir les termes sur lesquels nous allons apparaître.

Comme vous le voyez dans l’illustration ci-dessous, l’outil vous permet soit de trouver de nouvelles idées de mots clés basés sur des termes que vous aurez inscrits précédemment, soit de consulter le volume de recherche des mots clés ciblés.

Sur Google Ads, il n’y a pas de limite de mots clés sur lesquels vous pouvez miser. Il est cependant important de s’assurer que tous les mots clés soient pertinents et respectent vos objectifs car vous verrez dans la section suivante que votre budget sera dépensé en fonction du prix des mots clés choisis et du nombre de clics que vos annonces ont reçues. Trop de mots clés peut donc diluer votre budget ou le consommer de manière accélérée.

Le principe d’enchères et de coût par clic en PPC

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, on ne paye pas pour afficher ses annonces dans les résultats de recherche de Google. On paye uniquement lorsque les gens cliquent sur les annonces. Ce type de Marketing s’appelle du Marketing « à la performance », c’est-à-dire qu’on s’assure que notre budget n’est pas dépensé pour atteindre une cible qui ne s’intéresse pas réellement à notre offre. Par conséquent, vous définissez un budget, ou plutôt une « enchère » pour laquelle vous souhaitez que votre annonce apparaisse pour les mots clés choisis. L’enchère est à définir pour chaque mot clé et elle va dépendre de son niveau de concurrence, de son volume de recherche et bien sûr de la qualité de votre campagne.

Un volume de concurrence faible signifie que l’enchère pour ce mot clé sera moins élevée que pour des termes plus convoités par vos compétiteurs. Nous avons pris ici l’exemple d’un organisme sportif qui cherche à attirer du trafic vers son site pour les mots clés ci-dessus mais il est important de bien préciser vos termes de recherche car le terme « sport montréal » ne vous amènera probablement pas le même type de visiteurs que « cours de karaté ». Si vous offrez uniquement des cours de karaté, bien que ce terme ait un volume de recherche plus faible, le trafic risque d’être beaucoup plus qualifié que « sport Montréal », même si « sport Montréal » est un terme intéressant pour cibler ceux qui se demandent quel type de sport ils peuvent pratiquer.

Les annonces sur Google AdWords

Les annonces sur Google Ads doivent respecter des règles précises afin de se conformer aux exigences de Google. Par exemple, vous pouvez afficher jusqu’à 3 lignes de titres et chacune ne peut excéder 30 caractères. Les descriptions (2 lignes maximum) ne doivent pas faire plus de 90 caractères.

Il est donc important de soigner sa rédaction (attention aux fautes d’orthographe) car vous devez non seulement insérer vos mots clés afin que Google comprenne la cohérence entre votre terme de recherche et votre annonce mais vous devez aussi vous démarquer de vos concurrents pour inciter les clients potentiels à cliquer sur votre annonce plutôt que les leurs. Des termes comme « devis gratuit », « obtenez une réponse rapidement », « -10% sur votre première commande » sont autant d’incitatifs qui vous permettront d’attirer votre audience sur votre site web.

Le niveau de qualité ou « quality score »

Sachez que tout le monde ne paye pas le même montant pour apparaître sur Google Ads pour un même mot clé. Il y a bien sûr l’enchère maximum qui est directement choisie par vous mais il y a aussi la qualité de votre campagne ppc qui rentre en ligne de compte. Pour déterminer la qualité de votre campagne et de la gestion de votre compte publicitaire, Google a mis en place un score de qualité qu’il est recommandé d’optimiser pour avoir les meilleures performances possibles. En effet, Google a tout à perdre en proposant à ces utilisateurs des annonces publicitaires qui ne correspondent pas à ce qu’ils recherchent ou en mettant en avant des sites web qui n’offrent pas une bonne expérience utilisateur. Prenons un exemple concret de deux concurrents qui cherchent à faire ressortir leur annonce pour le mot clés « expert comptable montréal ».

Le premier résultat qui ressort au moment où nous avons effectué cette recherche est l’entreprise Raymond Chabot Grant Thornton qui est une référence à Montréal. On peut constater que Google a mis en gras les termes de la recherche qui se retrouvent dans les annonces qui s’affichent. Cela permet d’indiquer à l’internaute la pertinence des résultats affichés selon sa recherche. On constate que Raymond Chabot a utilisé tout l’espace qu’il pouvait (titre et description) et qu’il a su utiliser des arguments accrocheurs comme « gestion efficace et rigoureuse », « leader au Québec », « certification ». Cette entreprise a même utilisé ce qu’on appelle des extensions d’annonces afin de proposer d’autres liens vers ses pages comme la page nous joindre ou encore sa pages « services » générale.

Si on regarde maintenant l’annonce de HEC Montréal, on constate que seulement le terme « comptabilité » ressort sur leur annonce et que celle-ci ne correspond pas forcément à l’intention de recherche de l’internaute. Seulement une ligne de description a été remplie et aucun argument commercial n’a été mis en avant. Il ne s’agit pas pour autant d’une mauvaise annonce mais cela peut expliquer pourquoi elle se retrouve en deuxième choix alors que le premier n’a pas forcément payé plus chère pour occuper la première place.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • *
  • *
  • *
  • Phone
    Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.
La page d’atterrissage

Impossible d’aborder le fonctionnement de Google Ads sans parler de l’importance de la page d’atterrissage. En effet, vous payez Google pour qu’il vous amène du trafic vers votre site. Que se passe-t-il lorsque l’objectif est atteint et que vous obtenez ce trafic? Pensez-vous que Google continue sa petite vie de son côté et ne s’intéresse pas à ce qu’il advient du visiteur qu’il vous a amené? Bien au contraire! Google s’intéresse énormément à l’expérience utilisateurs que vous allez offrir et cela va non seulement déterminer votre position dans ses résultats de recherche mais également le prix que vous allez payer pour les mots clés que vous ciblez.

Chaque détail à son importance, que se soit le responsive design (adaptation de l’affichage de votre site en fonction de la résolution d’écran), la rapidité d’affichage de la page, le respect de la langue de la page d’atterrissage en fonction de la langue de l’annonce (ne pas envoyer vos visiteurs francophones vers un résultat en anglais), ou même le type de contenu affiché, tout cela va avoir un impact sur vos résultats.

Une des erreurs le plus souvent commise est le fait de renvoyer vos visiteurs vers votre page d’accueil. Si vous mettez en place une campagne Google Ads « générale » et que vous parlez de votre entreprise de manière globale, cela peut être un bon choix. En revanche, si vous parlez d’un service ou un produit en particulier, nous vous conseillons de rediriger vos visiteurs vers la page correspondante afin de leur éviter de chercher l’information une fois arrivés sur votre site.

Il est également important d’insérer des « appels à l’action » sur votre page d’atterrissage et de vous assurer que les internautes vont trouver l’information qu’ils recherchent. Une bonne pratique pour améliorer votre « quality score » et de faire en sorte que les mots clés que vous visez soient repris dans le texte et les titres de votre page. Cela aura notamment pour effet de rassurer vos visiteurs et les incitera à poursuivre leur navigation sur votre site.

Pour conclure

Nous avons vu dans cet article les principaux éléments qui composent une campagne sur Google Ads mais sachez qu’il existe d’autres critères à prendre en compte, notamment la zone géographique où vous souhaitez communiquer, les heures et jours de diffusion de vos annonces, l’allocation de votre budget en fonction des mots clés et objectifs, ou encore l’organisation de votre compte selon les différentes campagnes que vous allez créer (campagne de « brand », campagne de « reciblage / remarketing », campagne de « concurrence », campagnes par langues etc.). Nous ne conclurons pas cet article en disant que Google Ads est une plateforme publicitaire simple et à la portée de tous car même si Google fait de plus en plus d’efforts pour simplifier son outil, un certain niveau d’apprentissage est tout-de-même requis.

Si vous souhaitez vous faire accompagner dans la mise en place ou l’optimisation de vos campagnes Google Ads, vous pouvez nous contacter et il nous fera plaisir de répondre à vos questions.

L’article Comment fonctionne Google Ads ? est apparu en premier sur My Little Big Web.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Pour rester dans la course, les entreprises doivent constamment adapter leurs stratégies marketing aux progrès technologiques. Aujourd’hui, il s’agit d’orienter ses stratégies de marketing digital vers l’optimisation de l’expérience utilisateur de son site web pour augmenter sa visibilité, son taux de conversion et son positionnement sur les moteurs de recherche. Zoom sur Google Optimize, la solution gratuite proposée par Google pour l’A/B testing.

A quoi sert un test A/B?

Les entreprises effectuent des tests A/B pour comparer différents types de contenus visuels sur leur site web. Le but est de comparer deux versions d’un contenu, une version A et une version B et d’identifier celle qui a le plus de succès auprès d’une audience, et qui est donc plus performante. La construction d’un site web exige de nombreuses décisions, qui doivent toutes être pensées et optimisées pour l’utilisateur. Tester régulièrement ses contenus est donc une stratégie que de nombreuses entreprises ont adoptée.

Faites convertir votre site web grâce aux tests A/B

Grâce aux tests A/B, un site web peut être optimisé efficacement pour augmenter son taux de conversion. Un taux de conversion élevé signifie que votre site est rentable et de bonne qualité. Cela veut dire que les internautes apprécient l’expérience utilisateur que vous leur proposez, que ce soit au niveau de vos produits et de vos services ou au niveau du contenu. Un site web de qualité qui offre une bonne expérience utilisateur, c’est tout ce que les

moteurs de recherche aiment! En effet, depuis les dernières mises à jour de son algorithme, c’est sur ces critères que Google se base pour positionner les sites web dans les résultats de recherche et améliorer votre SEO.

Pourquoi faire un test A/B avec Google Optimize?

Il existe de nombreux outils en ligne pour effectuer des tests A/B. Cependant, ce qui rend Google Optimize différent des autres, c’est le fait qu’il soit lié et directement intégré aux différents outils de la suite Google, comme Google Analytics, Data Studio et Google Ads. C’est en croisant ainsi les plateformes qu’il devient extrêmement facile de récolter et comparer des données avec des objectifs précis tout en mesurant des comportements spécifiques sur un site web. Google Optimize est également très facile à mettre en place et à utiliser : pas besoin d’avoir des connaissances spécifiques en codage pour le mettre en place sur votre site.

Démarrer sur Google Optimize

Une fois que vous avez choisi votre nom de compte (qui est en général le nom de l’entreprise en question), vous pouvez installer Google Optimize sur votre site web via Google Tag Manager, gestionnaire des balises de Google, mais cela n’est pas obligatoire. Vous pouvez aussi ajouter manuellement la balise « Google Optimize » sur chaque page de votre site web. Vous devez ensuite entrer votre identifiant de suivi Google Analytics ainsi que l’identifiant du conteneur Optimize.

Il est également recommandé de renseigner l’extrait de code qui sera généré par Google Optimize, qui évitera à vos différentes pages de scintiller, c’est-à-dire de se chevaucher durant les phases de test. Ce n’est pas une étape obligatoire mais elle améliorera l’expérience utilisateur pour ceux dont la connexion est lente.

Configurer une expérience

Avant d’effectuer un premier test, il faut que vous connaissiez les différentes expériences que Google Optimize propose. Vous pourrez ainsi optimiser votre site web de la manière qui vous semble la plus stratégique pour atteindre vos objectifs.

Test A/B

Il s’agit de comparer deux variantes minimum afin de déterminer laquelle est la plus performante. Ce test est idéal pour optimiser des pages d’un site web étape par étape. C’est l’expérience la plus simple et la plus courante.

Test multivarié

Il s’agit de tester différentes variantes d’éléments sur une même page simultanément. C’est la même démarche qu’avec le A/B mais avec plus de variante. On veut voir quelle combinaison est la plus performante.

Test de redirection

Il s’agit de tester des changements importants, comme la refonte complète d’un site web, ou de comparer deux chemins en confrontant différentes URL.

Éditeur visuel de Google Optimize

Pour pouvoir effectuer des modifications sur vos pages web de test, Google met à disposition un éditeur de texte. Pour y avoir accès, installez l’extension Google Optimize pour Chrome. Elle vous permettra d’effectuer des expériences sans l’aide de développeurs. Cependant, cela n’est pas un outil qui vous permettra de concevoir votre site web, étant donné que cela nécessite des compétences techniques.

Vous verrez rapidement que son utilisation est relativement simple et intuitive, et elle comporte trois fonctions principales :

  • La palette. Elle affiche tous les éléments modifiables de votre page.

  • La sélection. Elle vous permet de sélectionner et des éléments sur votre page à n’importe quel moment, comme du texte par exemple.
  • La barre d’application. Elle vous permet de basculer entre les différentes variantes et d’afficher les modifications.

Créez vos objectifs

Si vous continuez à faire défiler la section des variantes, vous accéderez à la configuration, où vous pourrez gérer vos objectifs ou votre ciblage.

Pour définir vos objectifs, vous pourrez choisir parmi différentes possibilités :

  • Choisir parmi les objectifs de votre compte Google Analytics associé ;
  • Choisir un objectif directement dans Google Optimize,

Une fois que vous aurez défini vos objectifs, vous pouvez être plus précis et ajouter des objectifs secondaires. Formulez ensuite une hypothèse précise, de manière à vous en souvenir au moment de comparer les résultats quelques semaines plus tard. Par exemple, « Si je change la couleur du bouton en rouge, mes demandes de soumission augmenteront ».

Définissez votre ciblage

Le ciblage permet de sélectionner les utilisateurs qui seront sujets à votre test, en pourcentage, et de décider quand vos différentes variantes leur seront proposées.

Vous aurez le choix parmi tout un panel de ciblages qui définiront les règles de cette expérimentation. Leur but est de vous permettre d’affiner pour déterminer précisément qui aura accès à votre contenu. Par exemple, vous pouvez cibler les visiteurs provenant d’une région spécifique, ou ceux qui utilisent certains types d’appareils pour consulter vos contenus. Les possibilités sont nombreuses comme en témoigne cette section :

Créez une variante

Après avoir défini vos objectifs et ciblé votre audience, vous pourrez créer vos variantes en utilisant l’éditeur Optimize, dont nous avons parlé plus haut.

En voici un exemple. Pour notre test, nous voulons savoir si notre bouton d’appel à l’action habituellement noir est plus performant en rouge. La variante A d’origine sera donc la demande de soumission noire et la variante B sera la rouge.

Démarrez votre test

Une fois que vous avez défini vos objectifs, ciblé votre audience et créé vos variantes, vous pourrez démarrer votre test en cliquant sur « démarrer ».

Notre test A/B Google Optimize consiste donc à comparer deux versions d’une même page. Nous avons ciblé 100 % du trafic de la page en test et nous afficherons la variante d’origine (A) pour la moitié de ce trafic, et la variante B pour l’autre moitié.

Vous pouvez également choisir la durée et la date de mise en application de votre test, grâce à la section « Planification ». Vous pourrez donc gérer vos tests de manière efficace, pour pouvoir effectuer des comparaisons sur des périodes données. Il est conseillé de planifier vos tests.

Suivez l’avancée de votre test Google Optimize

Lorsqu’un test est terminé, Google Optimize vous prévient s’il a détecté une variante gagnante, ou si au contraire aucune des variantes n’a performé. Avec cette interface, vous pourrez suivre les statistiques de vos tests dans l’onglet « Rapports ». Elles sont également disponibles sur Google Analytics, étant donné que les plateformes sont liées et se croisent.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • *
  • *
  • *
  • Name
    Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.
  Google Optimize propose des solutions clé en main pour l’A/B testing

Comme nous avons pu le voir, Google Optimize propose un outil d’optimisation gratuit de site web, qui vous permet d’effectuer des tests A/B mais aussi des tests plus complexes à multivariables. Il est très facile d’utilisation, et grâce à l’intégration d’autres outils de la suite Google, cibler des audiences devient un jeu d’enfant.

Cependant, si vous souhaitez pousser l’optimisation plus loin et que vous avez besoin d’effectuer des tests plus complexes, Google Optimize existe en version payante : Google 360. Cette version vous permet d’effectuer plus de 100 expériences simultanément et d’avoir accès à des objectifs plus poussés, pour des résultats sur mesure.

Optimisez votre site web avec l’aide de professionnels

Afin d’éviter des optimisations inutiles, il est conseillé de faire appel dans un premier temps à des professionnels qui vous aideront à créer un site web de qualité, mais également à produire des contenus pertinents. Si vous pensez avoir besoin de cela, n’hésitez pas à nous contacter. Notre équipe se fera un plaisir de vous aider à créer la plateforme dont votre entreprise a besoin.

L’article Google Optimize : l’outil d’A/B testing pour optimiser votre site gratuitement est apparu en premier sur My Little Big Web.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Vous avez une boutique e-commerce et vous souhaitez donner rapidement plus de visibilité à vos produits tout en augmentant vos ventes? Amazon Ads est la solution. Voici les raisons pour lesquelles inclure la plateforme publicitaire Amazon dans sa stratégie de vente est aujourd’hui indispensable pour toute boutique qui souhaite se développer et se démarquer de la concurrence.

Qu’est-ce qu’Amazon Ads?

Lorsque l’on effectue une recherche sur Google, on trouve parfois des contenus sponsorisés parmi les premiers résultats.

Cela signifie que les auteurs de ces contenus ont payé pour les rendre plus visibles. Et bien c’est la même chose avec Amazon : il est possible de faire en sorte que ses produits soient placés stratégiquement sur la plateforme, via une campagne de publicité et ainsi augmenter considérablement ses chances de vendre.

Dois-je adopter Amazon Ads?

Vous utilisez déjà Amazon pour vendre vos produits? Alors la réponse est oui, vous devriez adopter Amazon Ads! Non seulement vous profitez déjà des avantages de la plateforme, grâce à votre compte professionnel, mais vous aurez un nouveau moyen d’attirer le consommateur. C’est une stratégie commerciale judicieuse, car comme nous le savons tous, Amazon est la plateforme e-commerce par excellence. C’est le chef de file mondial dans son domaine et elle attire des millions d’internautes chaque année. Ces cinq dernières années, le nombre d’utilisateurs qui ont opté pour Amazon est passé à 100 millions et ne cesse d’augmenter, de même que le nombre d’acheteurs et de visiteurs.

Faire de la publicité sur Amazon est extrêmement utile aujourd’hui, étant donné que la plateforme est devenue une immense vitrine digitale où la concurrence est rude. De nombreux vendeurs utilisent la publicité pour renforcer et développer leur notoriété, et c’est devenu une formalité pour les commerçants qui souhaitent augmenter leurs revenus tout en diminuant la concurrence.

Comment passer à Amazon Ads?

Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin d’être spécialiste en publicité pour commencer avec Amazon Ads. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un compte vendeur et de votre boutique e-commerce. Une fois que vous êtes connectés, il ne vous reste plus qu’à commencer à mettre en place votre stratégie de publicité, en suivant la procédure qu’Amazon vous indiquera.

  • Choisissez le produit que vous souhaitez promouvoir;
  • Choisissez les mots-clés les plus appropriés pour votre publicité sponsorisée. Vous pouvez les choisir vous-même ou laisser Amazon s’en charger;
  • Entrez le montant maximal que vous êtes prêt à payer pour l’annonce.

Pour les nouveaux venus sur Amazon Ads, nous vous conseillons de laisser Amazon se charger du choix de vos mots-clés avec sa campagne automatique dans un premier temps, puis de passer à la campagne manuelle et de vous en charger vous-même, une fois que vous serez plus familier avec le processus.

Est-ce que c’est rentable ?

Faire de la publicité pour ses produits Amazon ne nécessite pas de frais mensuels ni de coûts d’activation. Le vendeur qui possède déjà un compte vendeur professionnel paye uniquement lorsque le client clique sur son annonce, il ne paye pas pour le trafic que génère sa publicité. On appelle cela une campagne PPC, ou « paiement par clic ». Vous pouvez adapter le budget de cette campagne marketing en fonction de vos moyens et vos objectifs de vente.

Amazon Ads participe à mon bon référencement

Il faut savoir que plus de la moitié des internautes qui achètent sur Amazon ne se rendent pas plus loin que la première page des résultats de leur recherche, et que les trois premiers résultats sont ceux qui obtiennent le plus de clics. Optimiser son positionnement est donc indispensable pour rester dans la course et ne pas finir aux oubliettes! Vous devez bien sûr faire votre possible pour vous positionner dans les premiers résultats de manière naturelle, en choisissant vos mots-clés et en rédigeant une bonne fiche produit par exemple, mais parfois cela ne suffit pas pour se démarquer de la concurrence. Amazon Ads vous permettra de renforcer cette stratégie en vous positionnant rapidement, le temps que votre boutique se positionne naturellement. Ensemble, ces deux facteurs seront vos meilleurs alliés. Sachez que vous pouvez améliorer votre référencement naturel grâce à la publicité Amazon: en faisant de la publicité, vous vendrez plus, et en vendant plus, Amazon vous positionnera parmi les premiers dans les résultats de recherche.

Connaître l’algorithme d’Amazon

Il faut savoir qu’Amazon utilise un algorithme pour référencer les nombreux produits présents sur la plateforme, il s’agit de l’algorithme A9, qui prend en compte de nombreux facteurs. Le facteur principal est le suivant :

La performance de votre boutique: il prend en compte le nombre de ventes récentes pour effectuer son classement de ses résultats de recherche. Etant donné qu’il se concentre sur les dernières ventes effectuées, il est peu probable qu’une nouvelle boutique se classe rapidement devant ses concurrents. Faire de la publicité pour augmenter ses chances de vente est donc la meilleure stratégie à adopter sur Amazon.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • *
  • *
  • *
  • Name
    Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Amazon Ads me permet d’être plus visible

Lorsque l’on fait de la publicité sur Amazon, la plateforme met en place trois solutions différentes, visant chacune à augmenter considérablement votre visibilité. Vous pouvez opter pour celle qui correspond le mieux à vos objectifs.

Les marques sponsorisées

Les marques sponsorisées permettent à une boutique Amazon de mettre une sélection de trois produits de votre choix en avant, en les plaçant au-dessus des résultats de recherche. Cette sélection est affichée avec le nom de votre marque en fonction des requêtes des clients, pour proposer des résultats pertinents lorsque l’internaute recherche des produits similaires aux vôtres. Elles permettent donc de booster la notoriété d’une marque sur la plateforme et de la rendre plus visible. Lorsque le consommateur cliquera sur l’un de ces produits, il sera redirigé vers une page personnalisée qui présente au moins trois de vos produits. Voici un exemple de marque sponsorisée en contexte :

Les produit sponsorisés

Les produits sponsorisés sont affichés en haut des résultats de recherche d’Amazon, comme ce que l’on trouve sur Google Shopping par exemple. Ils sont ciblés par mots-clés, que le vendeur peut choisir. Si l’internaute clique sur cette annonce, il sera renvoyé automatiquement vers la page détaillée de votre produit. Cette méthode est très efficace pour accroitre la visibilité puisque le produit mis en avant correspond aux mots clés qu’a entré le consommateur dans sa recherche, et qu’il est placé de manière stratégique, c’est-à-dire exactement là où l’acheteur va se concentrer : dans les premiers résultats de sa recherche, et cela peu importe le type d’appareil sur lequel il se trouve, PC ou mobile. Voici un exemple où l’on trouve à la fois une marque et un produit sponsorisé sur Amazon, lorsqu’on effectue une recherche :

Les annonces display

Les annonces display quant à elles ne sont pas ciblées par mots clés mais par type de produit et par intérêt du consommateur. Elles conduisent l’internaute vers une fiche produit lorsque ce dernier clique dessus. Elles s’affichent à droite ou sous les résultats de recherche, sur la page avis du vendeur, au-dessus des listes de produits et même dans les e-mails Amazon. En étant diffusées un peu partout sur la plateforme, ces annonces permettent d’augmenter considérablement la visibilité d’une boutique. En voici un exemple :

Mesurez votre succès avec Amazon Ads

Amazon Ads vous permet de suivre en direct le succès de vos annonces sponsorisées sur la plateforme, ce qui vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur la campagne PPC et de l’optimiser en conséquence. Le vendeur sait ainsi si ses publicités sont efficaces et si les mots-clés choisis pour chacun de ses produits sont pertinents ou pas.

Optimisez vos publicités Amazon

Au-delà des trois types d’annonces pour promouvoir vos contenus, sachez que la publicité sur Amazon regroupe d’autres critères indispensables. Vous pouvez également suivre ce guide pour connaître 5 astuces pour faire des publicités sur Amazon ,et ainsi optimiser vos stratégies pour vendre plus, être plus visible et booster votre notoriété.

Puisque la publicité peut s’avérer difficile à mettre en place, vous pouvez également faire appel à notre équipe d’experts pour s’occuper de vos campagnes PPC et garantir le succès de votre entreprise.

L’article Boutique e-commerce, qu’attendez-vous pour passer sur Amazon Ads? est apparu en premier sur My Little Big Web.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Separate tags by commas
To access this feature, please upgrade your account.
Start your free month
Free Preview