Loading...

Follow Diamond Estates | Luxury Real Estate News in Ma.. on Feedspot

Continue with Google
Continue with Facebook
or

Valid

Malgré la crise, la pierre reste un placement sûr. On peut investir dans l’immobilier afin de devenir propriétaire, ou pour étoffer son patrimoine, augmenter ses revenus et réduire ses impôts. Cet investissement peut également être un bon moyen de préparer la retraite ou de protéger ses proches. Et lorsqu’on investit sur ce marché, il est important de se renseigner pour connaître les règles fiscales applicables, les prix, et de s’interroger sur la rentabilité d’un bien. Un tel projet se prépare en amont. De même, il s’avère particulièrement intéressant pour un investisseur de diversifier son patrimoine géographiquement en se tournant vers l’étranger. 

Profiter de prix plus accessibles dans l’immobilier

En France, les tarifs varient énormément d’un emplacement géographique à un autre. Dans certains quartiers, régions, départements ou villes, les prix sont même exorbitants et peu abordables. A Paris par exemple, le prix au mètre carré s’envole depuis quelques années. Au premier trimestre 2019, il a même franchi le seul des 10 000 euros ! Et en un an, les prix ont augmenté de 3,6% dans la capitale selon les dernières données du réseau Orpi. Le constat est similaire à Nantes (+9,2%), à Lyon (+9%) et à Toulouse (+5,7%).

En revanche, à l’étranger, à l’Île Maurice notamment, ils sont moins élevés et donc, accessibles à davantage d’acheteurs. Si vous choisissez cette destination pour votre investissement immobilier, vous pouvez profiter d’un bien de standing, idéalement situé, dans un cadre de rêve et moins cher qu’en France. D’autant que le gouvernement mauricien a mis en place des dispositifs d’investissement attractifs pour les investisseurs étrangers. C’est également le cas dans d’autres pays, ainsi cela facilite la diversification d’un patrimoine immobilier et permet de bénéficier d’avantages attractifs.

Investir à l’étranger pour éviter une imposition élevée en France

Quand on investit dans l’immobilier, la diversification est nécessaire pour avoir une meilleure rentabilité, par mesure de sécurité, de précaution pour éviter et réduire les risques en cas de crise, de problèmes économiques. Cela permet aussi de réaliser une optimisation fiscale. D’où l’importance de s’informer sur la fiscalité. A l’étranger, elle est souvent plus intéressante qu’en France, moins lourde. En effet, dans l’Hexagone, les investissements dans la pierre sont soumis à de nombreuses taxes : foncière, d’habitation, sur les plus-values, impôt sur la fortune immobilière, droits de succession …etc. A l’inverse, dans d’autres pays tels que l’Île Maurice, le régime fiscal est moins pesant, plus avantageux. Par conséquent, c’est un excellent choix pour diversifier son patrimoine.

L’article Pourquoi diversifier son patrimoine immobilier géographiquement ? est apparu en premier sur Diamond Estates.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

En France, la défiscalisation offre la possibilité d’investir dans l’immobilier locatif et d’obtenir des réductions d’impôt sur le revenu. Cependant, cela n’empêche pas l’application de certaines règles fiscales et notamment, de taxes. Et ces dernières sont souvent assez contraignantes. Plus le patrimoine est important, plus elles seront élevées. C’est pourquoi il peut être plus intéressant d’investir hors de France, à l’Île Maurice en particulier. En effet, cette destination propose une fiscalité allégée, moins contraignante et donc, attractive pour les investisseurs. De plus, l’Etat a développé des programmes destinés aux acheteurs étrangers désirant acquérir un bien sur l’Île qui comportent plusieurs avantages dont l’acquisition en pleine propriété.

Un régime fiscal moins pesant qu’en France pour les acheteurs

Si la pression fiscale française est réputée pour être l’une des plus élevées dans le monde, ce n’est pas le cas à l’Île Maurice où elle est moins forte et plus supportable pour les investisseurs. Acheter un bien immobilier en territoire mauricien permet de bénéficier de quelques avantages fiscaux :

  • pas de droit de succession ;
  • pas de taxe foncière ;
  • pas de taxe d’habitation ;
  • pour les Français, exonération totale au titre de l’impôt sur la fortune immobilière pour les biens achetés à l’Île Maurice ;
  • absence d’imposition sur les dividendes ;
  • en cas de revente, il n’y a pas d’impôt sur la plus-value.

De même, les revenus tirés de la location d’un appartement ou d’une villa sont soumis à une taxe unique : 15% (jusqu’à 3,5 millions par an, au-delà le taux est de 20%). Autant d’avantages qu’on ne trouve absolument pas en France et qui permettent donc de réduire ses impôts.

La non double imposition, une condition très attractive

Choisir l’Île Maurice s’avère judicieux pour investir dans l’immobilier, surtout lorsqu’on réside en France car les deux pays ont signé un traité de non double imposition. Grâce à cette convention fiscale, l’acheteur d’un bien mauricien qui lui génère des revenus ne sera pas imposé deux fois. Il ne paiera pas des impôts dans les deux pays mais uniquement dans un seul. Et financièrement, cela fait une grande différence. Cela lui évitera d’être taxé deux fois, à des taux sans doute différents, et donc de voir ses revenus diminuer. Cette convention offre une exonération en quelque sorte.

Par conséquent, les revenus perçus par un investisseur étranger suite à son achat immobilier sur l’Île Maurice seront seulement taxés sur place, au taux fixé par le gouvernement (les 15% évoqués précédemment). Cette convention contribue donc à réduire ses impôts tout en investissant dans un appartement ou une villa.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à joindre notre équipe. Nous sommes à votre écoute pour vous renseigner et répondre à toutes vos questions.

L’article Réduire ses impôts en investissant à l’Île Maurice est apparu en premier sur Diamond Estates.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Cet entretien assuré par Fanny Berthon a donné l’occasion à Rafick Assenjee de présenter les services de prestige offerts par Diamond Estates à l’île Maurice, ses projets futurs ainsi que les avantages d’un investissement dans ce pays.

Services proposés et projets de Diamond Estates

Diamond Estates est une société de promotion immobilière créée en 2014 et dirigée par des promoteurs français, installés à l’île Maurice. Nos biens bénéficient de superbes emplacements, face à la mer, un privilège habituellement réservé aux Mauriciens. Un véritable atout en cas de revente !

Spécialisée dans la vente de programmes sur plan (VEFA), notre société livre des biens neufs avec garanties et protection pour les acquéreurs (GFA, garantie décennale). Autre atout : la qualité de nos prestations.

Nous avons actuellement plusieurs projets de standing en cours de commercialisation, tous accessibles aux étrangers, dans les régions Nord et Ouest de l’île Maurice, zones très prisées et recherchées, à l’image de Zilo, résidence de luxe sur le seul îlot habitable et en pleine propriété de l’île Maurice.

Pourquoi investir à l’île Maurice ? Quels sont les avantages ?

Acheter un bien immobilier sur cette île de l’océan Indien présente plusieurs avantages, que ce soit pour investir, y vivre ou passer sa retraite. Le climat est agréable tout au long de l’année et la qualité de vie excellente. Les Mauriciens sont parfaitement bilingues Français-Anglais.Les paysages sont magnifiques et offrent un splendide cadre de vie.

L’environnement fiscal reste très attractif : pas de taxes d’habitation et foncière, pas d’IFI, aucune taxe sur la plus-value en cas de revente.

Pour en savoir plus, découvrez dans son intégralité l’interview de Rafick Assenjee. Nous sommes à votre disposition pour vous renseigner et vous accompagner dans votre projet d’investissement immobilier à l’île Maurice.

L’article Interview sur la chaîne BFM Business de Rafick Assenjee, directeur associé de Diamond Estates est apparu en premier sur Diamond Estates.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Bercée par les eaux de l’Océan Indien, l’Île Maurice est réputée pour ses paysages idylliques, ses plages de sable de blanc et ses magnifiques lagons. Mais l’Île n’est pas seulement propice à des vacances au soleil. Elle possède aussi de sérieux atouts qui en font une destination prisée des investisseurs. Son économie, diversifiée, est plutôt prospère et dynamique. Et depuis plusieurs années, le gouvernement mauricien met en place une politique d’ouverture du marché de l’immobilier aux non-mauriciens, aux étrangers et expatriés donc. Ainsi, cela permet d’investir dans un bien sur l’Île tout en profitant d’une fiscalité vraiment intéressante. Parmi les programmes actuellement en vigueur, il y a le PDS ou Property Developpement Scheme. Grâce à ce régime, les investisseurs étrangers peuvent acheter une villa ou un appartement au sein d’une résidence en pleine propriété.


EDB Corporate Film - June 2018 - YouTube

Des atouts touristiques et un contexte propice aux investissements

L’Île Maurice étant une destination touristique, la demande locative y est élevée, notamment en haute saison. Si vous achetez un appartement ou une villa pour investir, vous trouverez aisément des locataires, surtout si vous choisissez bien l’emplacement géographique. Dotée de superbes sites naturels, comme l’Île aux Cerfs et le Cap Malheureux, de parcs et jardins botaniques, elle plaît autant aux randonneurs qu’aux amateurs de sports nautiques et de plongée sous-marine, et aux familles. Ainsi, chaque année, elle attire de très nombreux vacanciers.

De même, cet état insulaire se caractérise par son contexte politique favorable aux investissements immobiliers : démocratie parlementaire, pays stable, respect des libertés publiques, excellente réputation à l’international, indépendance du système judiciaire, cadre réglementé pour l’acquisition de logement, des infrastructures modernes … Des données importantes qui sont rassurantes pour les investisseurs et qui contribuent à sécuriser un achat. En outre, dans ce pays où il fait bon vivre et investir, le marché immobilier se développe ces dernières années et offre de belles opportunités, en particulier aux investisseurs étrangers.

Des avantages fiscaux intéressants pour les investisseurs

En choisissant l’Île Maurice pour votre investissement immobilier, vous bénéficiez également d’une fiscalité attractive (surtout lorsqu’on la compare avec celle de la France). Tout d’abord, sachez que le taux d’imposition est plutôt allégé : 15% pour les impôts sur les revenus locatifs. Il n’y a pas de double imposition avec la France, ni de taxe foncière ou d’habitation. Sur l’île, on ne paie pas non plus d’’impôts sur les dividendes et les plus-values. En cas de revente d’un bien par exemple, cela s’avère un réel atout !

Ensuite, il n’y a pas d’impôt sur les droits de succession. Et quand on connaît les taux pratiqués en France, cela fait réfléchir.

Puis, pour les investisseurs français propriétaires d’un bien mauricien, il existe une autre mesure attrayante : une exonération totale au titre de l’impôt sur le fortune immobilière (IFI).

Enfin, en cas d’acquisition de résidence PDS pour un prix de 500 000 USD ou plus, les acheteurs bénéficient d’un permis de séjour, également attribués à leurs dépendants (conjoint et enfants âgés de moins de 24 ans).

Si vous êtes intéressé par un investissement à l’Île Maurice ou si vous avez des questions sur les régimes développés par le gouvernement mauricien, n’hésitez pas à contacter notre équipe ! Nous sommes à votre écoute pour vous renseigner et vous accompagner dans votre projet.

L’article Investir à l’Île Maurice : quels sont les avantages ? est apparu en premier sur Diamond Estates.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

De plus en plus de ressortissants français optent pour l’expatriation. Si ce choix est la plupart du temps guidé par une envie d’améliorer son cadre de vie et de prendre avantage d’une politique fiscale avantageuse, reste encore à savoir ce qu’il convient de déclarer sur sa feuille d’imposition en France lorsqu’on est propriétaire d’un bien à l’île Maurice.

Il faut savoir que disposer d’un permis de résidence ou d’un permis de résidence et de travail à l’Ile Maurice ne suffit pas pour faire de vous un résident fiscal mauricien au regard de l’administration française. Il vous faudra pour cela résider plus de six mois par an sur l’île pour bénéficier du statut de résident mauricien et des avantages fiscaux qui y sont attachés.

Afin de ne plus être considéré comme ayant votre domicile fiscal en France, vous devrez remplir les critères suivants :

  • Ne plus ou ne pas travailler en France. Si vous exercez plusieurs activités, c’est l’activité principale, soit celle qui génère l’essentiel du revenu, qui est prise en compte.
  • Votre foyer ou votre résidence principale ne se trouve plus en France. L’élément qui sera pris en compte est la durée de votre séjour attestée au besoin par les dates de visas d’entrée et de sortie tamponnés sur votre passeport.

Si ces critères sont respectés, vous deviendrez résident fiscal mauricien l’année au cours de laquelle vous pourrez justifier disposer d’un permis de résidence à l’Ile Maurice et serez en mesure de justifier avoir passé plus de 183 jours à l’Ile Maurice et/ou hors de France plus de 183 jours.

Par contre, si vous ne remplissez pas ces conditions, vous devrez régler l’impôt en France sur l’ensemble de vos revenus. Cela inclus les rémunérations perçues de vos activités ou de vos revenus locatifs à l’Ile Maurice. Il est à souligner que vous ne serez pas imposable à l’Ile Maurice.

Si au cas contraire, votre domicile fiscal ne reste pas en France et que vous devenez résident fiscal à Maurice, vous aurez, aux yeux de l’administration fiscale, acquis le statut fiscal de non résident. Si vous êtes dans ce cas de figure, vous devrez, avant votre départ, communiquer votre nouvelle adresse à l’étranger au centre des impôts qui vous a envoyé votre dernier avis d’imposition.

Durant l’année qui suit votre départ, vous remplirez votre déclaration d’impôt à cette adresse : impots.gouv.fr. Cette déclaration inclura vos revenus du 1er janvier à la date de votre départ à l’étranger. Les revenus de source française seront déclarés sur l’imprimé n° 2042 NR et si sur cette période vous disposez de revenus de source étrangère, vous devrez également déposer une déclaration n° 2047.

Durant les années suivantes, vous devrez envoyer vos déclarations d’impôt au centre des impôts des non-résidents en indiquant uniquement les revenus de source française ou pour les impôts de nature immobilière si vous continuez à être propriétaire ou locataire d’une ou plusieurs biens immobiliers en France.

Pour plus de renseignements sur les diverses opportunités d’investissement dans le secteur immobilier résidentiel à l’île Maurice, contactez Diamond Estates qui saura vous orienter au mieux dans votre projet d’implantation.

L’article Propriétaire d’un bien à l’île Maurice: Que déclarer sur sa fiche d’imposition en France ? est apparu en premier sur Diamond Estates.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Au cours des dernières années, le marché de la location immobilière a subi une transformation radicale. Hormis des maisons, il existe d’autres options comme des appartements, des studios, des appart-hôtels, des villas IRS et RES ainsi que des unités avec le régime de Invest Hotel Scheme. Ce phénomène est en hausse, en particulier pour les résidences de luxe où les propriétaires d’une résidence secondaire louent leur propriété pour une partie de l’année.

De nos jours, trouver une maison individuelle est presque devenu un privilège comme type d’habitation, basé sur la Loi de l’offre et la demande. Les prix ont tendance à monter en conséquence. Dans les régions urbaines, le loyer mensuel d’une maison individuelle de 3 chambres à coucher peut atteindre Rs. 25 000.

Forte demande pour les régions urbaines

Une autre observation : la plupart des personnes vivant seuls, surtout les jeunes célibataires sont à la recherche de petits appartements ou studios. Sécurité et loyer abordable autour de Rs. 4000 restent leurs critères de recherche principaux.

Il y a aussi de plus en plus d’étudiants étrangers venant principalement des Seychelles, Madagascar, Rodrigues et d’autres pays africains qui, à la recherche d’un hébergement, optent en particulier dans les régions suivantes : Réduit, Saint Pierre, Moka et Quatre Bornes. Généralement, ils visent Rs. 4000 par personne pour un appartement de 3 chambres à coucher).

Location de maison à l’île Maurice : la tendance

Les maisons meublées ou appartements sont loués aux expatriés pour la durée de leur affectation à l’île Maurice. Le loyer mensuel de ces logements varie entre Rs. 15 000 et Rs. 60 000. Les propriétaires de maison qui ont des moyens financiers importants investissent dans l’achat d’appartements à louer par la suite par le biais des sociétés de gestion de location, souvent en partenariat avec un syndic pour les services d’entretien.

Location d’espace de bureaux : baisse de prix

Le marché immobilier mauricien a connu une décentralisation des espaces de bureau vers Ebène, Highlands et Moka. Cette migration a donné lieu à un apport excessif en termes d’espaces de bureau. Un faible taux d’occupation contribue clairement à une chute dans le prix de la location au sujet de ces espaces de bureau.

Pour plus de renseignements sur les diverses opportunités d’investissement dans le secteur immobilier résidentiel à l’île Maurice, contactez Diamond Estates qui sera vous orienter au mieux dans votre projet d’implantation.

L’article Le marché de la location immobilière à l’Ile Maurice est apparu en premier sur Diamond Estates.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Acheter une propriété est un investissement de vie, surtout quand il s’agit de l’achat d’une maison. Vous devez avoir toutes les informations utiles et nécessaires pour faire le bon choix. Une fois que vous avez décidé de l’emplacement géographique de votre nouvelle maison, l’étape suivante est de choisir quel type de propriété vous correspond le mieux. Vous trouverez ci-dessous une liste des différents types de propriétés disponibles à l’Île Maurice.

Les trois principaux choix sont : copropriété, maisons mitoyennes et maisons individuelles. Chacune a ses avantages et ses inconvénients, et implique un mode de vie et des responsabilités très différents.

Copropriétés

Si vous vous entendez bien avec d’autres personnes, n’avez pas de problème de vivre dans un appartement et de payer les frais d’association des propriétaires chaque mois, la copropriété peut être le bon choix pour vous. Les principaux avantages de vivre dans une copropriété plutôt que dans une maison sont que vous n’avez pas à vous préoccuper de maintenir une cour ou la structure extérieure. De plus, vous vous sentirez peut-être un peu plus en sécurité si vous vivez seul. Les copropriétés ont également tendance à être plus abordables qu’une maison. L’inconvénient est que vous devrez toujours partager les murs, partager un garage et partager les espaces communs. Vous n’avez pas le contrôle complet sur votre propriété

Maisons mitoyennes

Une maison mitoyenne est une sorte d’hybride entre une copropriété et une maison individuelle. Il y a souvent deux étages dans une maison mitoyenne, ce qui signifie que vous n’avez pas de voisins en bas ou à l’étage, et vous avez donc un peu plus d’intimité, de paix et de calme (surtout si vous pouvez obtenir une unité à l’extrémité, vous aurez alors qu’un seul voisin à côté). Souvent aussi, les maisons mitoyennes ont des garages attenants au rez-de-chaussée, offrant un peu plus de convenance et d’intimité qu’une copropriété. Comme les copropriétés, les maisons mitoyennes ont des syndicats (et leur frais à payer par mois) et vous n’aurez pas à vous préoccuper de maintenir l’extérieur du bâtiment.

Maisons individuelles

Une maison individuelle peut être l’option la plus coûteuse en termes de prix d’achat total et d’entretien constant, mais elle offre également la plus grande indépendance et intimité. Vous n’aurez pas à partager les murs, sols ou plafonds, et vous aurez même une cour et peut-être une clôture. Une cour est également idéale pour les enfants, les animaux domestiques, les barbecues, les piscines, les bains à remous, ce qui vous permettra de vous détendre en plein air sans être dérangé. Les maisons individuelles sont aussi généralement plus grandes que les copropriétés ou les maisons mitoyennes, vous aurez donc probablement plus d’espace.

Cependant, en cas de problème avec la structure de votre maison, vous aurez à payer pour la réparation et vous serez également responsable du maintien de la cour (ou payer quelqu’un pour le maintenir).

Dimensions

Quel que soit le type de logement que vous souhaitez, vous devrez également décider de la taille. Combien de chambres et de salles de bains avez-vous et/ou votre famille a besoin pour vivre confortablement ? Est-ce que la quantité d’espace dont vous avez besoin maintenant est la même dont vous aurez besoin dans l’avenir (envisagez-vous d’avoir des enfants, héberger un parent âgé ou démarrer une entreprise à domicile) ? Sachez que plus la propriété est grande, plus le prix d’achat, les coûts de maintenance en cours, les factures de services publics et les assurances seront élevés, et vous dépenserez plus pour des choses comme les meubles et les mises à niveau.

Pour plus de renseignements sur les diverses opportunités d’investissement dans le secteur immobilier résidentiel à l’île Maurice, contactez Diamond Estates qui sera vous orienter au mieux dans votre projet d’implantation.

L’article Les différents types de propriété à l’Ile Maurice est apparu en premier sur Diamond Estates.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Comme pour toute transaction immobilière, il existe des frais administratifs et fiscaux incontournables. Il est important de bien les connaître afin d’éviter toutes surprises au moment du règlement.

Les frais de notaire, dans le cas d’un achat immobilier à l’île Maurice, sont à la charge de l’acquéreur. Ils fluctuent en fonction de la valeur du bien. Le barème suivant est appliqué : 2% sur les premiers Rs 250,000 payés, 1,5% sur les Rs 500,000 suivants, 1% sur le Rs 1,000,000 suivant, 0,5% sur le reste du paiement du prix.

Les frais de notaire sur l’achat d’un bien régit sous le Property Development Scheme (PDS) ou dans le cas d’une Vente en Etat Futur d’Achèvement (VEFA), s’élèvent à environ 1% du prix d’achat.

Une taxe immobilière portant sur l’enregistrement (payable par l’acquéreur) et le transfert du titre de propriété (payable par le vendeur) est imposée sur toute transaction. Celle-ci s’élève à 5% du prix d’acquisition.

Pour rappel, les ressortissants étrangers peuvent acquérir des biens sous le régime PDS ou dans des programmes dits R+2 (résidence avec un rez-de-chaussée et au moins 2 étages, valeur du bien de Rs 6 millions au minimum soit environ 150 000 euros). Ils devront pour cela se tourner vers l’Economic Development Board (EDB) pour enclencher les procédures d’acquisition nécessaires. Une somme non remboursable de Rs 10 000 (soit environ 250 euros) est réclamée pour une application dans un programme PDS.

L’article Transactions immobilières : qui paie quoi et quand est apparu en premier sur Diamond Estates.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

La France dispose d’un certain nombre de lois destinées à favoriser l’investissement immobilier. L’une d’entre elles n’est autre que la loi Pinel, qui vise à encourager les contribuables français à investir dans l’immobilier neuf et ainsi augmenter le parc locatif de logements sociaux.

Cependant, investir à l’étranger, et notamment à l’île Maurice, représente pour de nombreux Français une alternative séduisante.

Pour pouvoir bénéficier de la loi Pinel, le montant total des investissements réalisés sur le territoire français ne doit pas dépasser 300 000 euros. De plus, la législation limite le nombre d’investissements à deux par an. Enfin, le prix d’achat au mètre carré doit être obligatoirement égal ou inférieur à 5 500 euros. Concernant un investissement dans l’ancien, il faut savoir que la limite de 300 000 euros inclut le coût des travaux de rénovation.

Acquisition sans apport à travers un prêt

L’un des avantages de la loi Pinel est qu’il permet aux contribuables français d’acquérir un bien immobilier sans apport au travers d’un prêt bancaire. Les loyers ainsi perçus serviront à effectuer les remboursements.

Prenons l’exemple d’un individu qui dispose d’un revenu imposable de 50 000 euros. Résultat, cet individu est sujet à une tranche d’imposition de 30 % avec un impôt brut sur le revenu de 9.300 euros.

Si ce contribuable avait fait l’acquisition de 20.000 euros de parts de SCPI Pinel en 2017, l’économie d’impôt globale s’élèverait à 3.600 euros (soit 20.000 × 18 % =3.600 euros). Répartit sur 9 ans, cet avantage fiscal se traduirait par une réduction d’impôt annuelle de 400 euros (3.600/9) jusqu’aux revenus de 2025 (à déclarer en 2026).

Pourquoi choisir L’île Maurice?

S’ils sont toutefois de plus en plus nombreux à investir dans l’immobilier à Maurice, c’est que cette île, nichée au cœur de l’océan indien, offre un cadre législatif fiscal avantageux.

En voici les principales spécificités :

  • Les revenus de source mauricienne ne sont pas imposables dans les pays avec qui Maurice a signé un traité de non double imposition.
  • L’investisseur bénéficie également d’une complète exonération au titre de l’IFI (France) des biens immobiliers dont il est propriétaire à Maurice.
  • La fiscalité de l’île est particulièrement attractive grâce à une première tranche d’imposition de 15% sur les revenus et ce jusqu’à Rs 3,5 millions par an.
  •  Pas d’imposition sur les dividendes.
  • Pas d’imposition sur la plus-value en cas de revente du bien.
  •  Pas de droit de succession à l’île Maurice.
  •  Pas de taxe foncière, ni de taxe d’habitation.

L’article La Loi Pinel vs Investir à Maurice est apparu en premier sur Diamond Estates.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Les avantages d’acheter sur plan en VEFA à l’île Maurice

La Vente en Etat Futur d’Achèvement (VEFA) concerne la vente d’un bien qui n’a pas encore été construit. C’est le cas de la grande majorité des projets tombant sous le Property Development Scheme (PDS) vendus à l’île Maurice. Cela implique acheter sur plan et dans la plupart des cas être en contact direct avec le promoteur du projet immobilier. C’est sur ce dernier et la banque partenaire du projet émettrice de la GFA (Garantie financière d’achèvement) que porteront la responsabilité de mener à bien les travaux et ce jusqu’à la livraison.

Choisir d’acquérir un bien en VEFA comporte de nombreux avantages. En voici les principales :

– Une personnalisation possible

Le logement n’étant pas encore sortie de terre, il est possible, dans une certaine mesure, de demander au promoteur de faire quelques ajustements. Vous pourrez par exemple choisir vos revêtements de sol, opter pour une douche plutôt qu’une baignoire ou encore demander l’installation de placards dans l’une des pièces. Voyez avec le promoteur ce qu’il est possible de faire.

– Une tranquillité d’esprit

Dans le cas de la vente d’un projet en VEFA à l’île Maurice, le promoteur doit être détenteur d’une GFA. Grâce à cette garantie, l’acheteur détient l’assurance que le financement du projet est garanti, même en cas de défaillance du promoteur.

Il existe 2 types de GFA : intrinsèque (délivrée par le promoteur) et extrinsèque (émise par une banque ou un assureur).

– Des paiements échelonnés

Lors de l’achat d’un projet en VEFA, il vous sera possible de payer par tranches. Ci-dessous la répartition généralement pratiquée à l’île Maurice :

  • A la signature du contrat de vente : 25%
  • A l’achèvement des travaux de fondation : 10%
  • A l’achèvement de la toiture : 35%
  • A l’achèvement des travaux : 25%
  • A la livraison : 5 %

Le principal avantage est généralement de bénéficier d’un prix de vente plus avantageux en début de commercialisation sur plan que lorsque les travaux ont commencé ou que la GFA bancaire ait été accordée au promoteur du projet. La différence de prix peut varier en moyenne de 10 à 20%.

Le principal désavantage reste le délai de commercialisation qui peut être plus ou moins long tant que le quota de prévente nécessaire n’ait pas été atteint. Les travaux ne pourront pas commencer à moins qu’ils soient financés en partie ou en totalité directement par le promoteur du projet.

L’article Les avantages d’acheter sur plan en VEFA à l’île Maurice est apparu en premier sur Diamond Estates.

Read Full Article

Read for later

Articles marked as Favorite are saved for later viewing.
close
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Separate tags by commas
To access this feature, please upgrade your account.
Start your free month
Free Preview