Loading...

Follow TREKKING on Feedspot

Continue with Google
Continue with Facebook
or

Valid


Majestueuses Hautes-Alpes… Plusieurs fois par an, nous avons la chance de découvrir ces montagnes, que nous portons dans notre cœur, et où les paysages ont un charme fou en toutes saisons. Nous vous proposons ici le récit de nos deux dernières randonnées réalisées en hiver, entre hauts sommets rocheux et lumières douces de fin de journée.


LE GLACIER NOIR | Parc national des Écrins


Le parc national des Écrins recèle de trésors montagneux et, finalement, il est en quelque sorte un vrai lieu de pèlerinage pour nous, à chaque occasion où nous sommes dans les Hautes-Alpes. Et vous allez vite comprendre pourquoi : ici les glaciers jouent avec les hauts sommets pointus, et chaque randonnée nous amène à coup sûr au cœur d’un paysage à couper le souffle.

Nous empruntons la route sinueuse qui monte au petit village d’Ailefroide, déserté durant l’hiver. Habituellement cette route est fermée depuis Pelvoux, rendant la marche plus longue pour se rendre au fond de cette petite vallée enclavée. Cette année, le peu d’enneigement nous permet de continuer un peu plus en voiture, et nous n’avons que quelques centaines de mètres à marcher pour arriver au fameux Pré de Madame Carle. Ayant fait volontairement le choix de commencer cette randonnée en début d’après-midi, nous profitons des tout derniers rayons de soleil qui illuminent le pré, avant de le plonger dans le froid jusqu’au lendemain.


Nous commençons la montée vers des paysages plus exclusifs, s’approchant au plus près des montagnes aux pics acérés, qui font toute la beauté des Écrins… Le sentier se sépare en deux, d’un côté la montée en direction du Glacier Blanc, et de l’autre celle pour se rendre au Glacier Noir. Nous connaissons déjà les deux, et comprenons qu’il est un peu tard pour entreprendre la montée au Glacier Blanc. Cette dernière est un peu plus longue et aurait mérité une découverte plus poussée  

                                           La Pointe Mettrier, sous ses derniers moments de soleil

Nous suivons la crête de la fameuse moraine qui surplombe le Glacier Noir. Ce dernier est plutôt préservé car il est recouvert de pierres en été, d’où son nom. Nous arrivons au fond de la vallée, entourés des sommets les plus élevés des Écrins… Le panorama qui s’offre à nous est tout simplement majestueux.






Le soleil commence à décliner sérieusement, il est temps de prendre le chemin du retour. Quel plaisir de se retrouver seuls parmi ces montagnes, et ainsi prendre le temps d’observer chaque détail sur les derniers sommets éclairés et chaque changement de couleur dans le ciel… Les derniers sur les lieux, nous terminons notre périple à la lueur de nos lampes frontales, que c’était beau !








Dernières lueurs sur le Pré de Madame Carle.

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Separate tags by commas
To access this feature, please upgrade your account.
Start your free month
Free Preview