Loading...

Follow Hero Paris | Men's fashion and lifestyle in Paris on Feedspot

Continue with Google
Continue with Facebook
or

Valid

Les sacs font partie intégrante du vestiaire masculin. Je me souviens d’une époque où la vie des hommes ne se résumait qu’à un simple portefeuille. Mais cette époque est résolue. Aujourd’hui, pochette, sac à dos, sac de voyage, sac banane entrent de façon stylée dans notre dressing. Je ne dis pas que nous n’avions pas de sac à dos ou sac banane avant, mais il faut avouer qu’ils n’étaient pas des plus stylés. Les grandes marques l’ont bien compris et proposent désormais une multitude de choix, des collaborations avec des artistes et des revisitent. Les derniers défilés le prouvent : collaboration entre Louis Vuitton et Supreme, le sac à l’honneur chez Dior avec le Saddle Bag pour homme etc.

Je vous avoue que j’avais un pendant pour les pochettes. Elles donnent un côté élégant au style et peuvent même apporter LA touche dans un look. Mais je me suis dit que j’allais également tester un côté streetwear avec un sac à dos ou un sac banane, soyons fous ! J’ai récemment découvert une marque américaine grâce à Rayon d’Or, le spécialiste du bagage et de la vente d’accessoires de voyage. Ils proposent en exclusivité Sprayground, dont les fondements de la marque est « Rébellion et individualité », tout un programme !

Sac Banane Shark – Sprayground

En faisant quelques recherches sur cette marque, j’ai vu qu’ils faisaient de belles collaborations notamment avec Marvel, Cartoon Network, New Balance ou des célébrités comme Chris Brown, The Game… Chez Rayon d’Or, vous trouverez 14 modèles dont les plus iconiques : Shark, Euro Money et flamme. De mon côté, j’ai craqué pour le modèle sac banane Shark in London. Entièrement en polyester, sur un fond beige il est marqué de ligne géométrique et de la fameuse gueule de requin, l’emblème de la marque. Pour le porter, je conseille de ne pas le mettre autour de la taille au risque de faire un peu ringard… mais plutôt en diagonale sur l’épaule, la banane, devant ou derrière. Je me suis clairement trouvé un nouveau style grâce à Sprayground, que je pourrai adopter de temps en temps et changer mon côté dandy.

À retrouver sur Rayon d’Or : https://www.rayondor-bagages.fr/marques/sprayground.html

Heirama

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 
©John Towner

Paris est considérée comme l’une des villes les plus romantiques au monde grâce à plusieurs atouts qui font chavirer les coeurs : la gastronomie, la langue française (eh oui ! ça fait craquer les étrangers de parler français), notre sens de la mode, la beauté architecturale et ses monuments emblématiques et le french kiss (ça fait tout !). Mais la ville lumière possède un atout particulier, des hôtels cachés. De tels endroits constituent le meilleur compromis pour les couples cherchant l’intimité ou simplement à la recherche de nouveauté ou d’insolite. Je vous vous invite à découvrir où vous rendre pour trouver le glamour et la sensualité dans ces lieux cachés.

À Paris, deux hôtels sont majoritairement connus pour leur position cachée et leurs services inédits : 

1 – Le Hidden Hotel, cocon caché

Situé dans le 17ème arrondissement, le Hidden Hotel est l’endroit idéal pour s’immerger dans l’ambiance parisienne avec sa moitié. Son emplacement discret passe inaperçu si vous passez par l’Arc de Triomphe, de par sa devanture en bois et sa végétation manifeste. Le Hidden Hotel se distingue aussi bien par le côté naturel de son architecture que pour son décor, en effet les matériaux du mobilier ont été sélectionnés avec attention pour assurer un climat convivial et inédit. Chaque chambre est décorée et dotée d’une ambiance différente que les visiteurs d’une ou plusieurs nuits pourront choisir lors de la réservation.

2 – Le Love Hotel

Niché en plein cœur de Paris, dans le 1er arrondissement, le Love Hotel propose un tarif à l’heure ou à la nuit comme les structures classiques, de nombreux clients le choisissent pour un rendez-vous secret pendant la journée. D’ailleurs, comme dans beaucoup d’hôtels secrets celui-ci est souvent fréquenté par des couples ou rencontres illégitimes et il n’est pas rare d’observer de drôles de personnages telles que des cougars infidèles, comme celles décrites dans cet article, venues prendre du bon temps. Des chambres restent à disposition à toute heure de la journée et de la nuit, mais il vaut mieux réserver si vous venez en couple. Vous passerez ainsi votre nuit dans l’une des loverooms les plus romantiques. En outre, le séjour peut être complété par des séances de spa ou de massages selon votre préférence.

©Paul Dufour

A part ces deux célèbres structures, il existe d’autres établissements qualifiés de boutique-hôtels, qui sont parfaits pour un séjour en toute tranquillité, loin des foules de touristes.

Du côté de Montmartre dans le 18e, personne ne s’en doute, mais il y a un petit hôtel caché derrière la rue Lepic : La Maison Lepic Montmartre. Son architecture dissimule parfaitement la nature de l’établissement de par son pavillon en brique du 20ème siècle. Avec leur séduisante décoration printanière, chaque chambre saura créer l’intimité voulue par les amoureux cherchant à fuir la routine. Dans le même quartier, L’Hôtel Particulier Montmartre saura ravir aussi bien les yeux que les cœurs avec ses clins d’oeil insolites et ses œuvres d’art dans tout l’hôtel, sans compter le bar Le Très Particulier et ce jardin de 900m2 qui le place à l’abris des regards.

Non loin du Marais dans le 3e, beaucoup passent dans la rue des Gravilliers sans remarquer qu’un superbe hôtel caché se situe juste derrière la façade sans pancarte : il s’agit du fameux hôtel Jules & Jim. Son emplacement demeure discret de par son histoire et par son architecture en matière brute. Dans le passé, le bâtiment n’était autre qu’une usine de traitement, il est devenu aujourd’hui l’une des adresses les plus prisées par les amoureux. Outre ses chambres prestigieuses, le Jules & Jim possède un espace intérieur convivial pour boire un verre ou se restaurer.

La Rive Droite n’est pas en reste avec l’hôtel des Grandes Écoles dans le 5e arrondissement. La décoration n’est pas ce qu’il y a de plus design avec ces toiles de Jouy, mais c’est tout à fait charmant. Une vraie maison de campagne en plein centre ville. Dans un autre registre mais dans le même arrondissement, l’hôtel The Five gagne mon coeur avec la décoration insolites de ses chambres. Je pense notamment à la chambre Privilège et son lit suspendu ou la suite et son Jacuzzi privatif.

Ces hôtels valent également le coup d’oeil, de par leur originalité, leur architecture ou leur emplacement :

    • Hôtel Récamier, Place Saint-Sulpice, 6ème
    • Le Bellechasse, Rue de Bellechasse, 7ème
    • Hôtel Le A, Rue d’Artois, 8ème
    • Hôtel Design Secret de Paris, Rue de Parme, 9ème
    • Le Fabe Hôtel , Rue de l’Ouest, 14ème
    • Hôtel Montmartre Mon Amour, Rue Paul Albert, 18ème

Conclusion, l’amour doit avoir une part de mystère et ces hôtels secrets l’ont bien compris. N’y a t-il pas un dicton qui dit « vivons heureux, vivons cachés » ? Alors après l’étape des bars cachés, vous pourrez maintenant emmener votre moitié dans un hôtel caché. Et vous, quels sont vos hôtels secrets à découvrir ou redécouvrir ?

Heirama

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Exit le Restaurant de l’Opéra dont j’aimais la décoration ultra moderne dans ce lieu historique et la cuisine de la cheffe Chihiro Yamazaki, place désormais au Coco. Le lieu a été repris par le groupe de Laurent de Gourcuff, Paris Society (Loulou, Monsieur Bleu…) et totalement transformé par l’architecte Corinne Sachot. L’atmosphère mixe une ambiance feutrée style art nouveau où le velours frissonnent, les belles matières sont mises en valeurs avec une végétation luxuriante échappée de la mezzanine pensée par Thierry Boutemy, comme si la nature commençait à reprendre le dessus. Le résultat est époustouflant ! La terrasse, on ne l’oublie pas bien sûr. Je me souviens des guinguettes installées l’été. Elle prolonge l’ambiance, frangée de verdure, un vrai jardin dans la ville, le jardin de l’Opéra de Paris.

Coco Restaurant – ©Romain Ricard Côté cuisine

Côté cuisine, elles passe aux commandes de Julien Chicoisne, un ancien du Drugstore d’Eric Frechon. On se délectera des fines tranches de filet de boeuf de bavière, du loup des côtes méditerranéennes, ou de la côté de veau française. Le sucré a quant à lui été confié à Kevin Lacoste. J’en ai eu l’eau à la bouche rien qu’à lire cette liste de desserts : churros crème vanillée et sauce chocolat, sablé jasmin, cacao, crémeux chocolat caramel… Le restaurant sera sans doute sur toutes les lèvres dans les semaines à venir. Comme la plupart de ses projets, Paris Society réussit ses paris, et le Palais Garnier se renouvelle, pour notre plus grand plaisir.

Palais Garnier
1, place Jaques-Rouché – Paris 9e
contact@coco-paris.com

Heirama

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Une marque comme je les aime ! Larmorie est une ancienne maison de maroquinerie, fondée en 1968 dans le quartier d’Alesia à Paris, et propose des collections de portefeuilles et de porte-cartes pour homme. Je pourrais vous donner des centaines de raisons de mon attachement à cette marque mais je vais me restreindre aux 3 principales : 

  • C’est une marque parisienne ! Comme je l’ai dit, elle a été fondée dans le quartier d’Alesia. J’adore soutenir les marques françaises et encore plus si elles sont parisiennes. D’ailleurs le petit détail bleu/blanc/rouge en coin des portefeuilles est très sympa et apporte cette petite touche en plus.
  • La qualité : en général qui dit « Made in France » dit traditions, savoir-faire. La marque prouve ainsi que nous avons les meilleurs artisans pour travailler le cuir. Les 3 modèles de portefeuilles au format européen ou italien sont proposés dans des cuirs de vachette pleine fleur soit grainé, lisse, vintage ou nubuck. Un vrai plaisir au touché.
  • Ils sont fun et pratiques. Les modèles Paul, Victor, Arthur et Gustave sont pourvus de compartiments pour accueillir cartes, pièce, permis, billets sans prendre beaucoup de place. Je dis souvent que le sac à main des femmes (avec leur vie dedans) est le portefeuille des hommes. Le modèle Paul contient quant à lui 6 compartiments !

Vous l’aurez compris, Larmorie est vraiment une marque au top. Et inutile de dépenser des sommes colossales pour s’offrir de la qualité Made In France puisque le premier prix est à 59€ et va jusqu’à 89 € pour le grand modèle.

Heirama

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

L’année 2019 marque le 70e anniversaire de la marque américaine Gant. À cette occasion, cette dernière rendra hommage à l’héritage US sportswear qui a fait sa renommé en éditant les 7 pièces iconiques composant le dressing Gant.

 

Retour sur cette success story

GANT - Seven Decades Seven Icons - YouTube
 

L’entreprise est d’abord fondée par Bernard Gantmacher (vous comprendrez pourquoi GANT) avec sa femme et ils s’installent à New Haven, dans le Connecticut, en 1927 sous le nom de Par-Ex Shirt Company. Il monte cette société de confection de chemise et travaille alors avec des sociétés comme Brook Brothers, J. Press, Manhattan. C’est seulement en 1949 que la marque GANT est créée. Elle est reprise en 1955 par les fils des fondateurs et s’inspire de la ville New Haven et de l’Université de Yale qui qui contribuera au look dit « Ivy League ».

En 1980, en Suède, Lennart Björk, Klas Käll et Staffan Wittmark créen Pyramid Spotswear et reçoivent l’autorisation de commercialiser la marque GANT uniquement pour le marché suédois. Le succès étant au rendez-vous il devient de plus en plus difficile de la commercialiser seulement en Europe du Nord.

En 1995, Phillips-Van Heusen rachète la marque GANT aux États-Unis avant de racheter celle de Suède en 1999. Les deux entités réunies, il la développe et en fait une marque de renommée mondiale au début des années 2000. Rachetée depuis 2008 par la holding Maus Frères (qui possède Lacoste et Aigle) elle est présente dans 70 pays et plus de 500 boutiques.

 

7 décennies, 7 pièces iconiques

Depuis le début des années 50, GANT a sorti tous les 10 ans une pièce iconique, toujours à la pointe de la tendance et dans cet esprit d’université américaine.

1) La chemise à col boutonné en 1950

On ne peut pas parler de Gant et de sa chemise à col boutonné qui fut le premier modèle du fondateur.

2) La veste Club en 1960

La fameuse veste portée l’après-midi dans les yacht club ou à l’université qui est un iconique du dressing, pour un style chic et décontracté.

3) Le Chino en 1970

Qui n’a pas de chino dans son dressing. Confortable, aujorud’hui dans toutes les couleurs, le pantalon chino est le classique à avoir.

4) Le Polo en coton piqué en 1980

Polo créé par Lacoste pour le tennis, il conquis rapidement le monde entier et sort de son périmètre sportif. En pensant aux années 80 et à ce polo, j’ai cette image du polo porté avec un pull noué autour du coup, en mode garçon de bonne famille, pas vous ?

5) Le Polo de rugby 1990

Ce polo à manche longue et rayure quitte les terrains lui aussi pour entrer dans notre dressing.

6) Le bombers universitaire en 2000

Rééditer par toutes les marques de fast fashion, le blouson universitaire est lui aussi inspiré de ces sportifs dans les campus américain. Un bombers qui va bien dans un style forcément streetwear.

7) Le Pull à Torsades en 2010

Le fameux pull à torsades qui tient bien chaud en hiver. Avec une chemise en dessous et une cravate, vous êtes parés à rentrer à Yale, Harvard ou Colombia…

GANT a ce style américain chic qu’on aime, qui fait parfois enfant de bonne famille, mais qu’il faut savoir twister pour le rendre plus jeune, plus actuel, plus moderne.

Selon vous, qu’est ce qui fera la renommée de GANT en 2020 ?

Heirama

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Les sneakers sont devenues depuis quelques années un « must have » dans notre dressing. Que vous ayez un style plutôt classique, chic ou au contraire très streetwear, ces baskets sont aujourd’hui portées par tout le monde. Si ces chaussures ont été inventées au début du XXe siècle par la United States Rubber Company, créant l’ancêtre de la sneakers afin de transformer la chaussure de sport en chaussure du quotidien, elle connaît un premier grand succès avec Converse avec la fameuse Chuck Taylor All Star. La tendance hip-hop dans les années 90 remet cette fameuse chaussure sur le devant de la scène et aujourd’hui, grandes marques de luxe et nouvelles marques se livrent une guerre de la sneakers. Cet engouement est tel, que les ouvertures de magasins spécialisés comme Shinzo, 14Temple et bien d’autres se multiplient à Paris. La capitale a même accueilli le Sneakers Event en 2018 sur plus de 4000 m2, un régal pour les fans de la petite chaussure.

Mais assez parlé de son histoire, j’écris ce post pour vous donner une liste (non-exhaustive) des marques de sneakers françaises à connaître :

1) Caval


Caval est une jeune marque de sneakers dont le créneau original est de dépareiller le pied droit du gauche. Outre cette originalité, ce qui me plaît chez Caval c’est le design élégant de la chaussure et les couleurs choisies pour les agrémenter (comme ci-dessus). Comptez 160 € pour une paire de sneakers Caval.

6 revendeurs à Paris et 1 à Bordeaux
Plus d’infos : https://www.en-caval.fr/fr/

2) Anamorphose Studio

Anamorphose Studio a étét créée en 2016 dans le but de proposer une sneakers premium, en petite série, réalisée à la main. Ces chaussures sont réalisées au Portugal. La gamme Derby est assez étonnante puisqu’elle donne l’impression que c’est la sneakers transformée en derby et non l’inverse. Pour le reste de la gamme dénommée Runners, le design est assez sporty. Il faudra compter 179 € pour une paire d’Anamorphose, c’est très correct !

Plus d’infos : https://www.anamorphosestudio.com

3) Veja

Je ne pourrais pas faire d’article sur la sneakers sans parler de Veja. Cette jeune marque fondée en 2005, a été dès le départ engagée pour une consommation responsable. Cela passe par une transparence dans la fabrication, la production, le choix des matières etc. Reconnaissable par son V sur le flanc de la chaussure, Veja a déjà conquis pas mal de parisiens (et français bien évidemment). 19 paires ont été designées depuis le début de l’aventure. Les prix vont de 99 € à 185 €.

Plusieurs revendeurs à Paris : Le Bon Marché, 14Temple, Isakin…
Plus d’infos : https://www.veja-store.com/

4) OTH

OTH ou Off the Hook (qu’on pourrait traduire décrocher) est une marque de sneakers françaises qui, comme le fait un peu Veja, prône une consommation responsable. On pourrait dire que la semelle rouge est à Louboutin ce que le pneu est à OTH. En effet, cette jeune marque a eu la merveilleuse idée de réutiliser les pneus usés pour en faire les semelles de ses chaussures, génial non ? 1 pneu recyclé peut produire 3 paires, je suis fan du concept. Entièrement confectionnée en Europe, elles sont faites en cuir – la marque s’explique sur son site du choix de ne pas faire d’alternative vegan – et prône également une logistique durable. Permettez-moi de dire que 140 €, c’est très raisonnable.

Plusieurs revendeurs à Paris : La Garçonnière, Noyoco…
Plus d’infos : http://oth-paris.com/fr/

5) Newlab

Les histoires de chaussures viennent souvent d’amis… comme la complémentarité d’un pied droit à un pied gauche… C’est le cas de Newlab, cette marque française de sneakers créée en 2016 par deux amis passionnés par le voyage. Très vite identifiable par cette croix brodée sur le côté, représentant les points cardinaux, Newlab conçoit des chaussures d’une belle qualité à partir de cuir italien et assemblés au Portugal. Il faudra débourser 159 € pour une paire.

Plusieurs revendeurs : L’Exception, Archive 18-20
Plus d’infos : https://www.newlab-brand.com/

Heirama

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

La marque française de chemise pour homme sur-mesure, Le Chemiseur, fondée en 2014 par Jan Schütte, vient d’ouvrir son showroom dans le 3e arrondissement, rue Notre-Dame-de-Nazareth, proche de la Place de la République. Si, lorsqu’elle s’est lancée, elle n’était disponible que sur internet, elle a rapidement conquis les clients et a décidé de s’offrir un lieu physique. Ces derniers pourront ainsi, sur rendez-vous, toucher les matières et se faire conseiller par deux stylistes sur place. Le lieu minimaliste et confortable, doté notamment d’un bar, expose la large gamme de chemise et surtout de tissus que Le Chemiseur peut proposer. 

Le principe est assez simple. Le client devra donner 6 mesures dont le col, la longueur des manches etc. et grâce à l’algorithme révolutionnaire breveté, la marque concevra la chemise parfaite. Qui dit sur-mesure dit dans le détail. Outre le choix du tissu (plus de 60 en flanelle, popeline, lin, coton…), chaque personne pourra choisir le type de sa manche, du col, ajouter également une inscription et une broderie (les initiales par exemple, la classe !). Une fois toutes les mesures bien enregistrées, il recevra un code qui lui permettra de recommander ses prochaines chemises en un clic, sans avoir à passer par la phase de prise de mesures… sauf en cas de prise ou de perte de poids bien évidemment…

J’ai essayé le concept et je peux vous dire que j’en suis totalement satisfait. L’équipe est super, aux petits soins et conseille de façon professionelle. La chemise a été confectionnée en à peine 10 jours. Le prix quant à lui défie toute concurrence et est selon moi abordable, puisqu’il est à 120 € (90 € par lot de 3) quelque soit la chemise et le tissu choisi. J’entends que cela peut paraître élevé par rapport à ce qu’on trouve dans des enseignes comme Zara ou H&M. Mais ce n’est pas cher pour une chemise sur-mesure et aux options proposées. nous devrions plutôt la comparer à des marques comme Charvet ou Swann & Oscar. J’ai bien aimé également le principe de pouvoir offrir une chemise en cadeau sous forme d’un kit contenant un mètre, des échantillons de tissus etc. Une bonne façon de ne pas se louper messieurs (ou mesdames) lorsqu’on veut faire plaisir.

Le Chemiseur
22 rue Notre-Dame-de-Nazareth, 75003, Paris
Tel. 01 84 17 30 35
https://lechemiseur.fr/

Heirama

Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Né d’un concept store éphémère il y a 5 ans avec la volonté de mettre en avant plusieurs marques et créateurs pointus pour homme, La Garçonnière avait ouvert son premier espace permanent rue des Petits-Carreaux dans le 2e. Exit cette boutique qui devenait trop petite par rapport à l’éventail de choix, la marque vient d’inaugurer son nouveau concept store, au 47 Rue des Archives dans le Marais. Idéalement situé dans un quartier réputé pour être branché, la finalité de ce concept store n’est pas de faire un énième espace dédié à l’homme mais bel et bien de proposer un art de vivre. Ce véritable paradis pour hommes regroupe des pièces de prêt-à-porter et accessoires de marques comme Caval, Oncle Pape, Le Pantalon, L’Atelier des Montres… des produits de soins masculins (Bivouak et Barbe n’Blues), des produits d’épicerie fine comme Super Producteur ou Confiture Parisienne, ou encore des objets de décoration et lifestyle. Et comme si cela ne suffisait pas, La Garçonnière propose les services d’un barbier et un corner café. Une fois qu’on y est, on y reste… longtemps ! Car à côté de toutes ces catégories et de ces marques qu’on ne trouve pas ailleurs et parfois uniquement sur internet, l’endroit en lui même est très agréable : mélange de brut ancien aux touches contemporaines, aux couleurs claires et à l’accueil très chaleureux… Tout y est pour faire de cet espace, un lieu pour des hommes en quête de pièces originales et élégantes. Et si vous vous interrogez sur la gamme de prix, il y en a pour tous les budgets. On vous le garantit. Sur cette nouvelle adresse, ils poussent même le concept un peu plus loin en ouvrant un coin restaurant. Messieurs, voilà un espace fait pour nous ! Mesdames, si vous avez besoin d’une idée cadeau, il est fait pour vous également.

La Garçonnière - Marais
La Garçonnière - Paris
La Garçonnière
47 Rue des Archives, 75003
Tel. : 09 73 68 14 47
Du mardi au samedi de 11h à 20h
Le dimanche de 11h00 à 18h
http://la-garconniere.fr/
Heirama
Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Né d’un concept store éphémère il y a 5 ans avec la volonté de mettre en avant plusieurs marques et créateurs pointus pour homme, La Garçonnière avait inauguré son premier espace permanent rue des Petits-Carreaux dans le 2e. Exit cette boutique qui devenait trop petite par rapport à l’éventail de choix, la marque vient d’inaugurer son nouveau concept store, au 47 Rue des Archives dans le Marais. Idéalement situé dans un quartier réputé pour être branché, la finalité de ce concept store n’est pas de faire un énième espace dédié à l’homme mais bel et bien de proposer un art de vivre. Ce véritable paradis pour hommes regroupe des pièces de prêt-à-porter et accessoires de marques comme Caval, Oncle Pape, Le Pantalon, L’Atelier des Montres… des produits de soins masculins (Bivouak et Barbe n’Blues), des produits d’épicerie fine comme Super Producteur ou Confiture Parisienne, ou encore des objets de décoration et lifestyle. Et comme si cela ne suffisait pas, La Garçonnière propose les services d’un barbier et un corner café. Une fois qu’on y est, on y reste… longtemps ! Car à côté de toutes ces catégories et de ces marques qu’on ne trouve pas ailleurs et parfois uniquement sur internet, l’endroit en lui même est très agréable : mélange de brut ancien aux touches contemporaines, aux couleurs claires et à l’accueil très chaleureux… Tout y est pour faire de cet espace, un lieu pour des hommes en quête de pièces originales et élégantes. Et si vous vous interrogez sur la gamme de prix, il y en a pour tous les budgets. On vous le garantit. Sur cette nouvelle adresse, ils poussent même le concept un peu plus loin en ouvrant un coin restaurant. Messieurs, voilà un espace fait pour nous ! Mesdames, si vous avez besoin d’une idée cadeau, il est fait pour vous également.

La Garçonnière - Marais
La Garçonnière - Paris
La Garçonnière
40 Rue des Petits Carreaux, 75002
Tel. : 09 73 68 14 47
Du mardi au samedi de 11h à 20h
Le dimanche de 13h30 à 18h
http://la-garconniere.fr/
Heirama
Read Full Article
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 
Saint-Honoré façon Privé de Dessert

J’avais déjà entendu parler de ce restaurant au concept tout à fait original. Privé de Dessert ou PDD, est un restaurant ouvert il y a quelques années déjà et dont le principe repose sur des plats en trompe l’oeil. En effet, dès l’entrée, les noms indiqués sur la carte ont des noms de dessert. Par exemple, vous aurez un Chou Chantilly (11 €), présenté comme tel, mais qui sera en fait un Foie Gras mi-cuit. Même chose pour les plats, avec notamment le confit de canard présenté sous forme de Poire Belle-Hélène (19,50 €), ou encore les coquillettes à la truffe façon Île Flottante (15,50€). Cerise sur le gâteau ou plutôt sur le plat, les desserts ont des noms… de plats, ce qui peut en perturber plus d’un. On a ainsi aimé les Spaghetti bolognaise (crème vanille tonka à 8,50€), le Boeuf bourguignon (pain perdu à 8 €) ou encore le Burger & frites (biscuit cuillère avec ganache crème de marrons, mangue et pomme à 7,50 €). Si le visuel trompe l’oeil, le goût lui, y est. Attention parfois à ce que le visuel ne prenne pas le dessus sur le goût, comme c’est un peu le cas pour l’Île Flottante. Les pâtes étaient à notre sens un peu compactes. Mais le reste était tout à fait à la hauteur de nos attentes. Le lieu est quand à lui chaleureux avec seulement quelques tables (pensez donc à réserver). Et le service très attentif, souriant et aimable.

Privé de dessert
4 rue L’Allier, 75009, Paris
7 rue Théophile Roussel, 75012, Paris
Ouverts tous les jours
https://www.privededessert.com

Heirama

Read Full Article

Read for later

Articles marked as Favorite are saved for later viewing.
close
  • Show original
  • .
  • Share
  • .
  • Favorite
  • .
  • Email
  • .
  • Add Tags 

Separate tags by commas
To access this feature, please upgrade your account.
Start your free month
Free Preview